ESCROQUERIE: Kabirou Mbodje arrêté en Espagne

Sale temps pour le Président directeur général du groupe Wari. Pour une affaire d’esroquerie portant sur plus de 34 millions CFA, Kabirou Mbodjie est en garde-à-vue depuis samedi dans un commissariat de Police à San- Antonio dans les îles Baléares, en Espagne. Il est poursuivi par un homme d’affaire d’origine angolaise du nom de Philipe Daniel Paolo à qui il refuse de payer des frais de séjour.
C’est la chute d’un golden boy. Kabirou Mbodji est en garde-à- vue en Espagne depuis samedi et devrait être présenté à un juge aujourd’hui pour répondre du délit d’escroquerie portant sur plus de 53 000 euros dont 15 000 euros de pénalités au préjudice d’un homme d’affaires d’origine angolaise dont il avait loué les services l’année dernière.
D’après des sources de «l’As», l’affaire remonte aux vacances estivales de l’année 2017. En effet, du 11 au 21 août, pour les besoins de ses vacances annuelles, Kabirou Mbodjie a séjourné dans une résidence à Ushuaia, dans les îles espa- gnoles bien prisées par les touristes. Il eut droit à un traitement royal: sécurité, assistance, maison, chauffeur etc contre 38 000 euros. Mais contrairement aux années précédentes où il s’était acquitté convenablement des frais, cette année-là, il promit à Philipe Daniel Paolo, un virement bancaire. Hélas, après plusieurs mois d’attente, aucun virement n’a été effectué et cerise sur le gâteau, il est devenu, comme par enchantement, injoignable au téléphone. L’homme d’affaires angolais décide alors de se lancer à ses trousses. Il se rendit en France à la recherche de Kabirou Mbodjie né le 25 juin 1964, sans succès. En octobre dernier, il débarqua en catastrophe au siège de Wari à Dakar où on lui fit comprendre que « le boss est
en voyage». Auparavant, il avait adressé une correspondance, dont «L’As » détient copie, à l’ambassadeur du Sénégal à Madrid. Se résignant alors à attendre son bourreau au pays de Don Carlos, sa filature fut concluante, puisqu’il se retrou- vera nez à nez avec Kabirou Mbodjie, samedi dernier, dans une discothèque. Mbodjie tenta de s’échapper en faisant appel à la sécurité, mais le plaignant était dans son jour de chance et fit appel à la police qui rappliqua. Puisqu’il avait déjà porté plainte depuis mars dernier, la machine était enclenchée
contre le golden boy sénégalais. Kabirou Mbodjie a été placé en garde-à-vue, son passeport confisqué.
En plus des 38 000 euros, Philipe Daniel Paolo réclame le payement d’une pénalité de 15 000 euros représentant ses frais de séjour notamment en France et au Sénégal lorsqu’il était à la quête de son escroc. Le patron de Wari devrait être inculpé pour escroquerie aujourd’hui, jour de son face-à- face avec un juge espagnol. C’est le triste sort de Kabirou Mbodji.

( Amadou BA )