GUERRE DE LEADERSHIP AU SEIN DE L’APR A THIES Le dc de Augustin tine accusé de «dénigrer» Pape Siré DIA

La tension est montée d’un cran, ravivant la guerre de leadership dans les rangs de l’Alliance Pour la république (APr) à Thiès. A l’origine, le partage sur les réseaux sociaux d’un message dénigrant Pape Siré Dia Directeur Général de La Poste et responsable APR à Thiès. C’est Demba Diouf Directeur de Cabinet du ministre des Forces Armées, Augustin Tine qui est mis au banc des accusés.

Des responsables de l’Alliance Pour la République (APR) de Thiès ont tenu ce week-end un point de presse, pour soulever un problème qui est en train d’exacerber la guerre de leadership entre les responsables. Gora Seck, responsable APR de Thiès-Nord et porte-parole du jour accuse : «M. Demba Diouf, le Directeur de cabinet du ministre des Forces armées, Augustin Tine, est en intelligence avec l’opposition hostile au Président de la République, aux fins de déstabiliser le Directeur général de La Poste, Siré Dia, coordonnateur de l’A.P.R à Thiès qui n’a commis aucun crime sinon de travailler à la réélection du Président Macky Sall dès le 1er tour en 2019». Mamadou Ndiaye, responsable APR à Thiès-Nord et mandataire adjoint de la coalition Benno Bokk Yaakaar révèle avoir reçu à 15 heures 52 minutes, un message partagé par Demba Diouf, venant des réseaux sociaux et dénigrant la gestion de Pape Siré Dia à La Poste.
Pour Gora Seck, c’est là la preuve irréfutable d’un complot ourdi par des responsables du parti (APR). «Pour libérer l’espace démocratique et politique de la commune Thiès, nous avons fini par démasquer ces encagoulés qui utilisent une certaine presse pour s’inscrire dans une sale et maladroite campagne de dénigrement, contre celui qui a porté la victoire de Benno Bokk Yaakaar aux dernières législatives. Nous avons décidé donc de prendre la défense d’un responsable, d’un professionnel, victime d’attaques injustifiées de syndicats orchestrés par une opposition irresponsable, et qui a peur d’en découdre avec le candidat exceptionnel de Benno Bokk Yaakaar» dit-il .
Cette attitude note Mamadou Ndiaye, venant d’un responsable du parti à quelques mois seulement d’une élection aussi importante que la présidentielle de 2019, est hautement déplorable. Pourtant dit-il, le week-end précédant, des jeunes de Thiès retrouvés autour du mouvement «Ndawi Thiès» ont fait une démonstration de force réussie pour sensibiliser les primo votants sur le thème, «un deuxième sans deuxième tour avec un objectif de 58%».

«L’AFFAIRE DE LA POSTE, UNE MACHINATION POLITICIENNE»

D’après événement important pour l’avenir de la mouvance présidentielle était bien présent dans les réseaux sociaux, sans que celui qui s’est précipité aujourd’hui sur l’information dénigrant Siré Dia, ne daigne la partager. Ce qui atteste que «les ennemis de l’APR et de la BBY se trouvent effectivement dans l’APR et BBY». Pour lui, cette démarche entre dans le cadre global d’une volonté de comploter contre les responsables authentiques du parti, les Mackystes purs et durs, qui se sont sacrifiés pour l’APR. «Ces soi-disant responsables, cherchent à atteindre le Directeur de La Poste, Siré Dia, en foulant au pied les valeurs cardinales de notre parti, de notre coalition, faisant même offense au
Chef de l’Etat, usant de voies et moyens non conventionnels pour désinformation et intoxi- cation à l’endroit de des braves camarades de parti dont, Siré Dia»,dit-il. De l’avis de Lamine Gaye, si véritablement Demba Diouf travaillait pour le Président Macky Sall, jamais il ne demanderait le partage d’un fichier qui dénigre Siré Dia, por- teur de la victoire de la coalition BBY dans le département de Thiès. Selon lui, tous les problèmes soulevés au niveau de La Poste relèvent d’une machination politicienne. Il poursuit : «Au moment où les mauvaises
langues continuent d’affirmer que La Poste est à genoux, il y a des recrutements, les travailleurs perçoivent les salaires le 23 du mois en cours. L’avance tabaski est à 150.000 Fcfa, le 13e mois est régulièrement perçu de même que l’avance Korité, l’avance scolaire, l’avance Magal sans compter la hausse des indemnités de logement, de déplacement, et de transport. Il s’y ajoute la hausse exponentielle des bureaux de poste, la modernisation des circuits avec des produits propres, etc. ».

(Mbaye SAMB et Toutinfo.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.