Désormais les vendredi, samedi et dimanche sont consacrés aux activités politiques caractérisées d’au- diences, de présentation de condoléances et de tournées économiques.

PARRAINAGE, TOURNEES ECONOMIQUES, AUDIENCES TOUS : Macky Sall sur tous les fronts…

A la recherche d’un second mandat en février 2019, Macky Sall compte investir à fond le terrain politique durant les vacances gouvernementales. A preuve, le président de la République qui était censé profiter de la pause pour se changer les idées et se recharger les batteries est sur le terrain politique. Désormais, les vendredi, samedi et dimanche
sont consacrés aux activités politiques caractérisées d’audiences, de présentation de condoléances et de tournées économiques. Hier, il a reçu les jeunes de Benno Bokk Yakaar (Bby) ainsi que les sages de la mouvance présidentielle pour les mettre en ordre de bataille.

«Rien ne sert de courir, il faut partir à temps», dit l’adage. Ce proverbe tiré des histoires de «Leuk le lièvre» et de la «tortue» peut s’appliquer au président de la République, Macky Sall, qui a décidé de sacrifier ses vacances pour investir le terrain politique et aller au contact des militants. Autant dire que les vacances gouvernementales censées durer du 1er août au 1er septembre n’intéressent guère le chef de l’Etat à la quête d’un second mandat et dans un contexte où les candidats à la magistrature suprême doivent impérativement rassembler entre 55.000 et 70.000 signatures pour voir leur candida- ture à la présidentielle validée. D’ores et déjà, le président de l’Alliance pour la République (Apr) et de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) bat le rappel de ses troupes. C’est dans ce cadre qu’il a reçu, jeudi dernier, une délégation de 450 jeunes du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) de Pikine. Le lendemain (hier vendredi), Macky Sall a longuement rencontré des responsables et militants de son parti, originaires du Fouta. Hier jusque tard dans la soirée, il a reçu les sages de Bby coordonnés par l’ancien ministre Yéro Deh et les jeunes de Benno Bokk Yakaar conduits par Zator Mbaye. Même si la gestion cla- nique du poulain de Moustapha Niasse été décriée l’avant-veille, lors d’une rencontre électrique avec le ministre conseiller personnel du chef de l’Etat, Mor Ngom, l’audience a permis au chef de l’Etat de faire prendre
conscience à sa jeunesses de la mission ardue qui l’attend en perspective de la prochaine présidentielle. Les échanges ont tourné sur comment mettre en ordre de bataille la mouvance présidentielle en vue de la présidentielle du 24 février 2014.

TOURNÉES ÉCONOMIQUES

De sources bien informées, Macky Sall n’entend pas rester dans son palais à recevoir des militants. Loin s’en faut. Il a décidé de se déplacer dans les régions et d’aller en personne au contact des Sénégalais. Et sans donner l’air de faire de la politique, ces tournées du président sont qualifiées «d’économiques». En effet, Macky Sall profite régulièrement de ces tournées dites «économiques» pour procéder à quelques inau- gurations et s’offrir des bains de foule, à l’occasion. Ce n’est pas étonnant que les ministres et les directeurs généraux aient pour consigne de se rendre dans leurs bases pour mobiliser les militants en vue de la collecte des parrainages. A six mois de la présidentielle du 24 février 2019, la précampagne est lancée et le candidat sortant hanté par le spectre du Mali, va jouer à fond sa carte de remobilisation, de débauchages et de réconciliations.

( Mamadou SAR « L’AS » et Toutinfo.net )