Financement de l’artisanat à Wakhinane Nimzat : Racine Talla exige des projets en adéquation avec le PSE

Pour lui, les artisans de la commune de Guédiawaye ou de Pikine dont les projets ne s’inscrivent pas dans le Plan Sénégal Emergent du chef de l’Etat ne bénéficieront pas de crédits. « Nous avions dit que tout projet qui ne s’inscrit pas dans la perspective du plan Sénégal Emergent ne bénéficiera pas du financement. Nous l’avons dit et nous l’assumons », tonne-t-il au micro de Rfm.

Le DG de la Rts et non moins responsable du parti au pouvoir répondait ainsi aux propos des artisans du département de Guédiawaye, qui ont rappelé au chef de l’Etat une vielle promesse électorale: l’érection de parcs artisanaux sur le littoral. « C’est inadmissible un département, une commune reçoit un marché, un dispensaire ou école est sans une zone artisanale. On se démerde maintenant parce qu’on expose jusqu’à Charles De Gaulle, Étoile parc des expositions de Paris. Et on pourrait améliorer si on nous donne un espace artisanal », a déclaré Mohammed Mbaye Secrétaire général des artisans de Wakhinane Nimzat de la commune de Guédiawaye.

Toutefois, les artisans de Guédiawaye devraient peut-être adopter la même attitude que leurs collègues de Pikine qui ont vu leur situation se résoudre grâce à leur adhésion aux mêmes idéaux que développe Racine Talla.
Le message est on ne peut plus claire : aucune formalisation et aucun financement se fera en marge de la perspective du PSE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.