Souleymane Teliko, Président de l’Ums : « Ces attaques de Cheikh Bamba Dièye constituent des atteintes intolérables à la dignité de la justice(…) et méritent une sanction exemplaire »

Souleymane Teliko, président de l’Union des magistrats sénégalais ( Ums) juge « intolérables » les propos du député Cheikh Bamba Dièye. Ce dernier avait traité les juges Malick Lamotte et Demba Kadji de « corrompus », lors d’un meeting de soutien au maire de Dakar Khalifa Sall, tenu samedi, à Dalifort. « Franchement, avec ce qu’on entend, depuis un certain moment, la situation dépasse les limites du raisonnable. Il est inadmissible que des hommes qui aspirent à diriger un pays, contribuent à ce point, à fragiliser l’institution judiciaire. Les propos de Cheikh Bamba Dièye sont intolérables et ne devraient pas rester impunis », a martelé le juge Teliko au cours d’un entretien avec « L’Observateur ».

« Les règles du jeu sont claires : il est loisible à chaque partie qui n’est pas satisfaite, d’exercer les voies de recours quo lui sont offertes. Mais, proférer des injures si graves contre des magistrats, juste parce qu’on n’est pas satisfait d’une décision de justice, relève d’une attitude irresponsable », a-t-il poursuivi.

Souleymane Teliko n’écarte pas une action judiciaire contre le député. L’UMS est « prête à soutenir toute action initiée par un magistrat qui se sent visé par ces attaques. Je précise qu’au-delà des personnes directement citées, ces attaques constituent des atteintes intolérables à la dignité de la justice, qu’elles contribuent à fragiliser. Ce sont donc des faits qui méritent une sanction exemplaire, à la mesure de leur gravité », menace-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.