DEVELOPPEMENT LOCAL : Les étudiants de Matam s’engagent aux côtés de Abdou Doudou Ly pour le devenir de Bokidiawé

Parrain de l’Alliance des élèves et étudiants de Matam (AEEM) qui organisait hier son assemblée générale au restaurant le Cafétaria de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Directeur général de ABM Technologies, Abdoul Doudou Ly s’est engagé devant les étudiants pour le développement de Bokidiawé.

Interpelé par les étudiants, l’ingénieur en informatique justifie son engagement politique par le fait de vouloir venir en aide aux populations. Selon Abdoul Doudou Ly son engagement aux côtés du président Macky Sall n’est «ni opportuniste ni ethniciste ». «Je suis redevable à mon pays qui m’a tout donné. Je m’engage en politique, c’est surtout pour aider et servir, pour apporter une aide modeste aux populations», a précisé Abdoul Doudou Ly.

Sur ce, les étudiants de Matam se sont engagés aux côtés du directeur général de ABM technologies au regard des réalisations qu’il a faites dans la commune de Bokidiawé

Parmi ces réalisations, les étudiants ont cité des dons de matériels didactiques comme des ordinateurs au lycée de Bokidiawé, l’amélioration du plateau médical des structures de santé de la localité, avec notamment un don de deux ambulances médicalisées et la prise en charge sociale des étudiants ressortissants de Matam à Dakar etc…

Par ailleurs, le natif de Doungou Woura alpha invite la jeunesse à s’engager et à faire la politique autrement et à être disponible pour les populations. Car souligne-t-il «la jeunesse représente l’espoir et l’avenir du Sénégal. La jeunesse est une réalité objective qui se traduit par un poids démographique, social, économique et politique grandissant».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux étudiants de Matam qui voulaient savoir s’il sera candidat aux élections locales de 2019,  Abdou Doudou Ly répond qu’il « prendra et assumera pleinement ses responsabilités le moment venu». Avant d’ajouter  que «pour ma part, je continuerai à soutenir la jeunesse comme je l’ai toujours fait. Pour moi, c’est une manière de canaliser de libérer l’enthousiasme, l’énergie et la créativité de la jeunesse».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.