Affaire Benalla: trois policiers français placés en garde à vue, le domicile du collaborateur d’Emmanuel Macron perquisitionné (parquet)

Ces officiers avaient été suspendus pour avoir transmis des images de vidéo-surveillance à Alexandre Benalla, collaborateur du président Macron filmé en train de frapper un manifestant le 1er mai 2018. Ils ont été placés en garde à vue samedi matin, informe le parquet de Paris, pour «détournement d’images issues d’un système de vidéo-protection» et «violation du secret professionnel». Quant à Alexandre Benalla, placé en garde à vue vendredi matin, son domicile près de Paris a été perquisitionné.

( Avec rfi.fr )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.