Déclaration du Ministre de l’industrie et de la PMI, Moustapha Diop en visite au groupe NMA

Permettez-moi d’abord de remercier le Président Directeur général Monsieur Ameth AMAR pour l’accueil chaleureux et fraternel qu’il a bien voulu me réserver avec toute la délégation qui m’accompagne, à l’occasion de cette visite d’industries que j’ai démarrée, comme vous le savez, il y a une dizaine de jours.
Mais je voudrais surtout le remercier pour sa simplicité, sa courtoisie et son patriotisme, car je dois avouer que c’est lui-même qui a eu l’amabilité de m’inviter à visiter son usine, même si c’était déjà prévu dans mon programme de visites. Cela témoigne si besoin en était que Monsieur AMAR est un homme qui a un sens élevé des responsabilités et qui entend bien collaborer avec l’Etat, notamment son ministère de tutelle.
En tant que Ministre de l’Industrie, je saisis cette main-tendue et je voudrais ici, solennellement, lui exprimer toute ma disponibilité à travailler avec lui, à le soutenir, à l’accompagner, pour l’aider à réaliser son ambition, c’est-à-dire faire de NMA un Champion national et sous régional dans le domaine de l’agroalimentaire et lui permettre également de pénétrer davantage les marchés du Mali, de la Gambie, de la Guinée et d’autres pays, pour porter sa part d’exportation de 1,6% aujourd’hui, ce qui est faible, à un niveau beaucoup plus important.
Je partage cette ambition légitime parce que je suis convaincu que si nous voulons réussir notre industrialisation nous devons faire émerger des champions nationaux capables de satisfaire le marché local et les marchés extérieurs mais aussi de concurrencer les entreprises étrangères.
Je voudrais ainsi encourager Monsieur Ameth AMAR à persévérer dans cette bonne voie et je suis sûr qu’il y arrivera, car il a réussi à hisser NMA parmi aujourd’hui les entreprises agroalimentaires les plus performantes du Sénégal, avec un chiffres d’affaires de 66 013 744 349 de francs CFA, 500 employés dont 279 permanents et une production journalière de 900 tonnes d’aliment bétail, 450 tonnes de farine et 85 tonnes de pâtes alimentaires.
Justement en parlant de pâtes alimentaires, je voudrais rassurer Monsieur Ameth AMAR et tous les autres industriels concernés que le Conseil d’Administration de l’ASN vient d’homologuer les quatre projets de normes sur les pâtes alimentaires qui lui étaient soumis et avant la fin du mois de juillet 2018, cette décision sera publiée dans le Journal officiel, pour en faire des normes sénégalaises reconnues. Ce qui permettra évidemment de protéger notre industrie locale de pâtes alimentaires qui souffre beaucoup de la concurrence déloyale.
Je sais également que la congestion au niveau du Port Autonome de Dakar cause d’énormes difficultés à la NMA et même aux industriels. Là aussi, je voudrais les rassurer pour leur dire que des efforts importants sont en train faits pour régler définitivement ce problème qui obère la compétitivité de nos industries.
Je voudrais enfin terminer par féliciter Monsieur Ameth AMAR qui vient d’être porté à la tête du Regroupement des Industriels du Sénégal et lui dire que je serais très heureux de recevoir cette organisation qui compte en son sein des capitaines d’industries qui pèsent plus de 1000 milliards de francs CFA.
Je vous remercie de votre attention.
Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.