Faux-jeu: Vive la France !

Douze pays, une nationalité; sang mêlé et destinées conjuguées. C’est ce cocktail détonnant qui a permis hier à la France de rem- porter sa deuxième Coupe du monde de football. Vingt ans après Deschamps, Zidane et Thuram, Griezman (Allemagne-Portugal), Mbappé (Cameroun-Algérie) Umtiti (Cameroun), Matuidi (Angola) Varane (Martinique), Kanté (Mali), Pogba (Guinée), Lucas Hernandez (Espagne), Fékir (Algérie), Tolisso (Togo), Nzonzi (RDC) accompagnés de Lloris, Pavard et Giroud ont remis ça par 4 à 2. Il y a 40 ans Marius Trésor et Gérard Janvion se faisaient remarquer au mondial d’Argentine. Une vieille tradition de métis- sage de la France qui lui donne raison et une place de choix dans la planète foot. Le Président Senghor qui prophétisait que l’avenir appartient au métissage ne s’y était pas trompé. Métissage ou diversité enrichissante. Pourvu simplement qu’il en soit ainsi dans toutes les sphères de la vie française et que la Croatie de Modric et de Rakitic le comprenne.

( THIER et Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.