Dans son duel face à Adidas, l’équimentier Nike a déjà gagné le Mondial

 

La Coupe du monde de football n’oppose pas seulement tous les quatre ans des équipes nationales. Elle oppose aussi les deux géants des équipements sportifs Nike et Adidas, car les retombées économiques sont lourdes sur ces marques en fonction du vainqueur. Mais cette année, on sait déjà que c’est Nike qui l’emporte.

 

Avec une finale Croatie-France 100% Nike, la marque américaine est d’ores et déjà sûre de son coup. Nike soutenait cette année trois des quatre demi-finalistes : la France, la Croatie et l’Angleterre, et se targue d’avoir fourni 65% des crampons portés par l’ensemble des joueurs de la compétition.

En ce Mondial 2018, Nike était engagé auprès de 10 équipes nationales sur 32, dont le Nigeria et son maillot spectaculaire. Pour la marque américaine, le boom attendu des ventes de maillots, dont le maillot français, laisse espérer une belle affaire financière en contrepartie du contrat de 50 millions d’euros par an jusqu’en 2026 qui la lie à l’équipe de France. Toutefois, aucun chiffre n’est divulgué.

Une bonne opération aussi avec le choix du numéro 10 français Kylian Mbappécomme ambassadeur de la marque. Face à Nike, Adidas qui l’avait emporté sur son concurrent en 2014, a vu cette fois ses têtes d’affiche l’Allemagne, l’Espagne et l’Argentine éliminées rapidement. Et malgré tout, la marque allemande compte sur la vente de 8 millions de maillots dans le monde.

 

( Par rfi )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.