KEITA BALDE LAISSÉ SUR LE BANC: peut-on vraiment se passer de son profil ?

Dans cette coupe du monde 2018, Keita diao Baldé n’a pas encore joué. Une situation surprenante quand on sait que depuis sa première sélection en équipe nationale, le joueur de monaco a été un des pions essentiels du onze de Aliou Cissé.
Depuis ses débuts en sélection le 26 mars 2016 face au Niger, Keita Diao Baldé était devenu un maillon important du dispositif de Aliou Cissé. Mais à la sur- prise générale, l’attaquant aux 15 capes pour 2 buts, n’a encore participé à aucune minute dans cette coupe du Monde 2018. Après le match contre le Japon, nombreux sont les supporters qui se demandent où il est passé et quelles sont les raisons de son absence des terrains.

JUSTE PHYSIQUEMENT OU SANCTION DU COACH ?
Blessé en fin de saison avec Monaco, Keita Baldé a connu une préparation tronquée, en perspective, du Mondial russe. A l’image de ses prestations durant les matchs amicaux contre la Croatie et le Luxembourg, où il a été moins flamboyant que d’habitude, contrairement à Mbaye Niang ou encore à Ismaïla Sarr qui ont su tirer leur épingle du jeu. Qui plus est, sur le flanc droit, Ismaïla Sarr s’est carrément imposé, sur- tout dans sa capacité à revenir prêter main forte à la défense. Des tâches défensives qui ne sont pas le fort du joueur formé à la Masia du FC Barcelone.
Outre, ces raisons sportives, il se dit qu’il est en froid avec le sectionneur Aliou Cissé depuis la rencontre du 17 octobre 2017 entre le Sénégal et Cap Vert. Le joueur avait été remplacé à la 78ème minute par le coach, mais Baldé Keita a voulu refuser de sortir pendant un moment, avant d’accepter de sortir finalement . Un geste que beaucoup d’observateurs ont jugé irrespectueux envers son coach. Keita Baldé avait jugé cet acte comme une réaction instinctive motivée par son envie de jouer. «Aucun joueur n’aime se faire remplacer. Quand tu es joueur de foot, tu veux tout donner. C’était une réaction irréfléchie, quand on est dans le bain on ne réfléchit pas énormément», a-t-il justifié. Reste à savoir si le joueur de 23 ans aura sa chance lors de la «finale» du groupe face à la Colombie.

( Avec Papae Ousmane KASSÉ )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.