Toutinfo Bréves

CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE Boubacar camara promet de publier les noms des «détourneurs» de deniers publics

Candidat déclaré à la présidentielle de 2019, Boubacar Camara a jeté un véritable pavé dans la mare en jurant de divulguer les noms de tous les détourneurs de deniers publics de 1960 à nos jours. L’ancien directeur général (dg) des douanes promet de publier ces noms sur un site dénommé «Loubal». Très en verve, il a peint un tableau particulièrement sombre de l’économie sénégalaise endettée. Nos gouvernants sont des incapables. Avant d’arriver au pouvoir, ils ont tenu des promesses qu’ils n’ont pas pu tenir. Pire, ils se sont accaparés du pouvoir en y immisçant leur famille».
Revenant sur les raisons de sa visite de proximité à Mbour, l’ex-Ige évoque le retard économique que connaît la zone. «Depuis 58 ans, l’argent investi pour servir au développement du département n’a pas répondu aux attentes. Pourtant, il y a un réel potentiel économique sur la pêche, l’agricul- ture, le commerce et le tourisme. Ces différents secteurs devraient servir à créer de l’emploi pour lutter contre la dépravation des jeunes, le sous- emploi et le chômage. Sur le plan sportif et routier, nous n’avons pas des infrastructures dignes qui reflètent la position économique de Mbour», se désole M. Camara qui s’est indigné du dernier classement plaçant le Sénégal parmi les 4 premiers
Les détourneurs de deniers publics sont avertis. Et ce n’est pas par n’importe qui. Puisque la mise en garde émane de Boubacar Camara, ancien Inspecteur général d’Etat, ancien directeur général des Douanes et candidat déclaré du mouvement Jengu à la présidentielle de 2019. Il a promis de mettre en place un site qui s’appelle «Loubal» (dou- teux, en français) dans lequel il va publier tous les noms des auteurs de scandales financiers et économiques commis par nos gouvernants de 1960 à nos jours. Par ailleurs, l’ancien directeur des douanes, en visite ce week- end à Mbour, a peint un tableau particulièrement sombre du bilan du régime actuel. Venu ren- contrer ses sympathisants basés
dans la capitale de la Petite Côte, Boubacar Camara a fortement décrié la gestion du Président Macky Sall qu’il accuse de dilapi- der les ressources du pays. Il trouve aberrant de parler d’une économie saine, alors que le pays est endetté jusqu’au cou. A titre illustratif, il a pris la métaphore d’un salarié endetté. «C’est comme quelqu’un qui gagne 100.000 Fcfa par mois, enregis- tre une dette de 2 millions Fcfa et garde en même temps une somme d’un million dans sa caisse. Dans ce cas, lorsque ce dernier se targue de dire qu’il a gardé un million Fcfa, c’est qu’il se moque des gens puisqu’il traine une dette», explique l’ancien patron des gabelous aux journalistes. «Le Sénégal est très
pays d’Afrique dont l’économie est stable. Pour lui, ce classe- ment est une illusion.
Pour sortir le pays du gouffre économico-financier, le candidat du mouvement Jengu à la prochaine présidentielle propose un programme basé sur trois axes. Le premier axe est un budget voté pour participer au tiers du Plan qui sera validé. Le deuxième, qui concerne le financement, viendra de la coopération. Le troisième concerne des richesses minières, comme le pétrole et le gaz, reparties équitablement.

( André BAKHOUM et Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.