Toutinfo Bréves

LE COACH JAPONAIS AVERTIT LE SENEGAL «Nous allons montrer ce qui fait notre force»

Le Japon a réalisé une grosse performance en dominant, mardi dernier, la Colombie (2-1). une victoire qui gonfle à bloc les «Samouraïs bleus», avant de faire face au Sénégal. une rencontre que le coach nippon prend très au sérieux.

La coupe du monde, Russie 2018 réserve d’énormes surprises. Après la défaite de l’Allemagne contre le Mexique (1-0), le match nul de l’Islande (1-1) contre l’Argentine de Lionel Messi, c’est au tour du Japon de faire tomber la Colombie (2-1). A l’entame de la première journée dans le groupe H, personne ne misait sur une victoire du Japon sur la Colombie. Mais à l’arrivée, ce sont les Nippons qui on pris les trois points de la victoire, sur une équipe colombienne réduite à dix dés la 3ème minute. Avec un football complétement différent, la bande à Shinji Kagawa a réalisé l’un des exploits du tournoi. «Nous avons terminé ce premier match avec le meilleur résultat possible. Je pense que cela nous donne un bon avantage», s’est félicité l’entraineur japonais Akira Nishino. Successeur de Vahid Halilhodzic, le technicien local a réussi ses débuts, malgré des doutes certains avant le démarrage du tournoi. Analysant la performance de son équipe, Akira pense que c’est la récompense d’un travail bien fait. «Ce résultat est à mettre sur le compte d’un travail acharné, de l’expérience et de beaucoup d’endurance en défense», a fait savoir le sélectionneur japonais. Pour avoir ce résultat, le technicien local avait misé sur un 4-2-3-1. Dans la défense nippone, un certain Shoji, pensionnaire du club local de Kashima Antlers. «Même après avoir concédé l’égalisation colombienne, nous n’avons pas paniqué. Il est plus facile de défendre face à une équipe qui joue à dix», a-t-il indiqué. Premier asiatique à gagner un match de coupe du monde, l’entraineur japonais veut rééditer le coup contre le Sénégal. Les deux pays se retrouvent dimanche, pour ce qui est appelé par certains «la finale du groupe D». Face aux «Lions » qui ont dominé la Pologne (2-1), les Japonais devront sortir le grand jeu. Très confiant, le sélectionneur japonais a déjà annoncé la couleur. « Lors du prochain match, nous allons nous concentrer sur le fait de montrer ce qui fait notre force», a fait savoir Nishino. Le vainqueur de ce duel validera son billet pour le tour suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.