Toutinfo Bréves

Syrie: 40000 soldats syriens face à 30000 rebelles à Deraa et Quneitra

L’armée syrienne a intensifié ses tirs d’artillerie et ses raids aériens dans la province de Deraa en prévision d’une offensive d’envergure qui semble imminente contre le berceau de la révolte syrienne. L’Union européenne a dénoncé l’attaque lancée par le régime et a appelé à prévenir un drame humanitaire dans cette région.

Les préparatifs de l’offensive que l’armée syrienne et ses alliés s’apprêtent à lancer contre les régions contrôlées par les rebelles et les jihadistes dans le sud du pays sont achevés. 40 000 soldats, dont la 5e division d’élite de la Garde républicaine, ont été mobilisés pour cette opération, face à une trentaine de milliers d’insurgés, appartenant à plus de cinquante groupes.

Depuis trois jours, l’artillerie et l’aviation syrienne ont intensifié le pilonnage des positions rebelles dans les localités de Hirak, Maliha et Bosra al-Harir, à l’ouest de la province. Des centaines d’obus et de bombes se sont écrasés sur les lignes de défense des insurgés, qui ont riposté en bombardant les troupes gouvernementales. Les rebelles contrôlent plus de la moitié des provinces de Deraa et de Quneitra, limitrophe du Golan occupé par Israël. La ville même de Deraa est partagée entre le régime et les insurgés.

L’objectif affiché de l’armée syrienne est de chasser les rebelles de cette région et de reprendre le contrôle du poste-frontière de Nassib, qui mène à la Jordanie. Amman et les organisations internationales craignent que les combats provoquent une nouvelle vague d’exode vers le royaume hachémite.

En prévision de l’offensive, l’Armée syrienne libre et d’autres groupes rebelles ont annoncé la création d’une chambre d’opération commune, dans la province de Quneitra, au sud de Damas, pour une meilleure coordination face à l’armée syrienne et ses alliés.

 

( Avec rfi )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.