POLOGNE-SÉNÉGAL Pourquoi le but de Mbaye Niang est bien valable

Mbaye Niang a marqué un but, bien valable, pour le Sénégal contre la Pologne (2-1), ce mardi, sur une action qui se produit rarement.

La victoire du Sénégal contre la Pologne (2-1) hier, a été marquée par une action litigieuse. Sur le deuxième but des Lions de la Téranga, Mbaye Niang se trouvait en effet encore hors de l’aire de jeu, seulement quelques instants avant d’alourdir la marque. Une position qui a suscité un débat nourri après la rencontre, parmi les journalistes présents à l’Otkrytie Arena. Mais au vu des images, il semble bien que l’attaquant du Torino ait été autorisé par l’arbitre à revenir sur la pelouse. Blessé sur l’action précédente, l’ancien Montpelliérain a dû sortir des limites du terrain pour se faire soigner. Au moment où Grzegorz Krychowiak a adressé sa passe en retrait hasardeuse, qu’il a interceptée pour aller tromper Wojciech Szczesny, le Sénégalais venait juste de rentrer, comme le règlement l’y autorise. «Un joueur blessé ne pourra retourner sur le terrain de jeu qu’au niveau de la ligne de touche lorsque le ballon est en jeu», stipule la loi 5 du jeu, dans les directives adressées par la FIFA aux arbitres.

Aucune erreur commise 

Sur l’action en question, Monsieur Shukralla a bien fait un signe de la main à Niang. Le juge de touche et le quatrième arbitre, présents à ses côtés, ont alors permis son retour. Où est donc le problème ? Dans l’esprit du jeu sans doute… Lorsque Krychowiak a touché le ballon dans le rond central, l’attaquant s’est retrouve isolé sur le côté. Les joueurs polonais n’ont pas dû le voir et se sont fait surprendre. Ce qui explique leur mécontentement avant de reprendre le jeu. Si aucune erreur n’a été commise, l’arbitre aurait peut-être dû attendre que le ballon soit loin pour permettre à Niang de revenir, en tout cas dans une zone décisive. Comme à chaque fois, son interprétation prime sur le reste. Ce cas de figure n’entrant pas dans les critères de l’appel à l’assistance vidéo (VAR), le but a été validé, à raison, n’en déplaise à certains perfectionnistes.

Avec L’équipe