Présidentielle au Mali – Moussa Mara : « Je suis prêt à m’effacer et à soutenir un autre candidat »

L’ancien Premier ministre d’Ibrahim Boubacar Keïta fait partie de ses challengers déclarés à la présidentielle du 29 juillet. Membre de la « Convention des bâtisseurs », une coalition d’opposants, il se dit aujourd’hui prêt à se ranger derrière un autre candidat pour assurer une qualification au second tour.

Il est présenté comme un des plus sérieux prétendants à la succession d’IBK  . Après une première candidature en 2013, où il avait récolté 1,5 % des voix, Moussa Mara, expremier ministre du président sortant d’avril 2014 à janvier 2015 , a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle du 29 juillet.

À moins que l’ambitieux expert-comptable de 43 ans ne s’efface au profit d’un autre candidat de la « Convention des bâtisseurs », la coalition d’opposition dont il fait partie. Dans l’entretien accordé à Jeune Afrique dans son bureau de Bamako, il lance notamment un appel à Cheikh Modibo Diarra, l’ancien Premier ministre de la transition , dont il se dit proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.