Toutinfo Bréves

Situation au Cameroun:  Amnesty dresse un bilan macabre 

Amnesty international vient de présenter son rapport sur la situation qui prévaut au Cameroun. C’ est un bilan macabre et lourd de péchés sur les droits humains qui s’ en dégage. L’organisation internationale qui vise toutes les parties prenantes de ce conflit,en appelle à la responsabilité de tous pour le bien être des populations.
C’est vers la fin de l’an 2016 que les hostilités ont commencé avec les manifestations des élites anglophones qui sentaient « une marginalisation croissante de la minorité anglophone » et la nomination de juges francophones ignorant le système de la Common Law.
En fin d’année 2017 déjà; la situation avait fini par dégénérer et 20 manifestants avaient été tués par l’armée. Et cette situation a entrainé des déplacements de populations vers le Nigéria voisin. La peur avait fini par gagner les populations suite au communiqué de l’armée sommant celles-ci de  » déménager dans des quartiers plus sûrs; fautes de quoi elles seront considérées comme complices ou auteurs des actes criminels visant les forces de sécurité et de défense  » pouvait on lire dans le communiqué de l’ armée.
150 000 personnes déplacées dont plus de 20 000 vers le Nigéria où elles ont continué à subir la même peur avec les exactions de Boko Haram. Le rapport mentionne des preuves de destruction complète de village dans le Sud Est à Kwakwa qui a été réduit en cendre.
Au moins 44 forces de l’ordre ont été tués par les séparatistes entre 2017 et 2018. Également 42 écoles attaquées dont 36 incendiées. Les forces séparatistes ont tué 2 gendarmes en poste en guise de représailles .
Amnesty international en appelle à la retenue des uns et des autres mais exige que justice soit rendue pour un rétablissement des droits humains. Samira Daoud Directrice adjointe du bureau régional d’Amnesty pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre s’indigne : » Cette réaction brutale ne peut aucunement endiguer la violence. Il est même probable qu’elle isole encore davantage la population anglophone et alimente les troubles » .
Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.