Macky Sall : « Le développement du secteur pétrolier requiert des compétences hautement qualifiées »

Le développement raisonné » du secteur pétrolier au Sénégal requiert des ressources humaines « hautement qualifiées, compétentes et rigoureuses », et « imprégnées de transparence et de bonne gouvernance », a affirmé mardi le président de la République, Macky Sall.
Présidant à Diamniadio la concertation nationale sur la répartition des revenus pétroliers et gaziers, le chef de l’Etat a souligné que « c’est le sens de notre adhésion, dès 2013, à l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) ». « C’est également le sens des nouvelles dispositions constitutionnelles qui garantissent désormais la souveraineté du peuple sénégalais sur les ressources naturelles du pays. […] », a-t-il ajouté.
La création de l’Institut national du pétrole et du gaz, « qui devra nous permettre de disposer de compétences spécialisées indispensables à une gestion réussie des projets pétroliers », est aussi à placer dans ce cadre, a-t-il poursuivi. « Il en est de même de la création du Comité d’orientation stratégique (COS-PETROGAZ) qui a, entre autres, la mission de coordonner les initiatives et de proposer une stratégie nationale pour l’exploitation des hydrocarbures », a-t-il encore indiqué.
Il a souligné que ces mécanismes ont produit « des résultats probants avec, notamment la définition d’une feuille de route et d’un projet de loi d’orientation, sur la répartition et l’encadrement de la gestion » des revenus du pétrole et du gaz. « Je saisis ce moment solennel pour soumettre ce projet de loi, à la sagesse collective de cette honorable assemblée [Assemblée national, NDRL] », a-t-il conclu.
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.