Aliou Cissé en conférence de presse après le match contre la Croatie: « Nous devons augmenter notre agressivité »

Pour son second match de préparation du mondial 2018, le Sénégal s’est incliné hier face à la Croatie (2-1). En conférence de presse, Aliou Cissé a salué le travail de son équipe, tout en soulignant certaines imperfections.

Contenu du  jeu

« Tout est  bien dans ce match, sauf le résultat. Aujourd’hui, le contenu a été meilleur que les précédentes rencontres. Si le Sénégal repart à la première mi-temps avec un score de 2 buts à 0, rien ne serait dit. En seconde période, nous pouvions faire le break, mais on ne la pas fait. Le contenu est bon sur l’ensemble du la rencontre. Les joueurs ont respecté les consignes, tant sur le plan offensif que défensif. C’est vrai que le résultat final, c’est la défaite de l’équipe nationale du Sénégal. Dans le football, quand vous avez des occasions, il faudra les concrétiser. Mais on n’a pas su le faire. Nous allons continuer à travailler ».

Bilan de la préparation

« On est toujours en préparation. Il nous reste une rencontre contre la Corée du Sud. Je crois qu’aujourd’hui, sur le plan athlétique et physique, nous avons un peu peiné vers la fin. Nous allons diminuer la charge pour être un peu plus dans la récupération. Donc, on fera le bilan de cette préparation, après la rencontre contre la Corée du sud ».

Maladresse des attaquants

« Le plus difficile dans le football est de marquer des buts. Que ce soit contre le Luxemburg ou aujourd’hui (hier) contre la Croatie qui est une grande équipe  avec ses grandes individualités. Je croix que nous avons tenu tête à cette équipe. Nous avons fait une bonne prestation. Nous avons contrôlé le match sur tous les plans. C’est le petit geste qui nous manque. On doit continuer à travailler et être beaucoup plus un tueur devant les buts. A ce niveau de la compétition quand tu rates des occasions, ça se paye cache. Ils ont eu l’opportunité sur coup pied arrêté de revenir au score. Et par la suite  même, inscrire un deuxième but. L’arbitrage ne nous a pas facilité la tâche aussi. On va continuer à travailler et donner plus de confiance à nos attaquants pour les échéances à venir ».

Absence de Cheikhou Kouyaté

« Cheikhou a un petit «bobo». On n’a pas voulu prendre de risque sur lui  et on a préféré le ménager. Mais ce n’est rien de grave. Il sera bientôt opérationnel ».

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.