Suicide au village de Bof dans le Fatick

Les populations du village de Bof Poupouye, dans l’arrondissement de Diakhao, département de Fatick se sont réveillées hier dans la consternation. Un des leurs s’est donné la mort. Alerté, le commandant de la brigade de la gendarmerie de Fatick a déployé une équipe sur les lieux. Il est ressorti des informations obtenues de la gendarmerie que l’homme âgé d’environ 54 ans, a été retrouvé pendu derrière sa chambre. Une découverte qui laisse sans voix la famille et les voisins du vieux Diouf qui n’arrivent pas toujours à expliquer l’acte du suicidaire connu pour sa grandeur, sa sagesse, sa générosité et surtout la capacité de se sacrifier pour son prochain. Si du côté de la gendarmerie, il est encore tôt pour se prononcer sur les raisons qui ont poussé le défunt à mettre fin à ses jours, dans le voisinage, par contre, les spéculations vont bon train. Abdoulaye Diouf serait «atteint depuis trois ans d’une grave maladie». Une maladie que la décence ne nous permet pas de dire. N’en pouvant certainement plus, le vieux Diouf a décidé d’abréger sa souffrance. Ainsi, il est parti sans crier gare laissant derrière lui deux épouses éplorées et des enfants à jamais sevrés de l’amour et de la protection de leur papa.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.