ALTERCATION A UN BABY FOOT AUX PARCELLES ASSAINIES I S Guèye poignardé à mort, 3 mineurs arrêtés

Une altercation entre trois jeunes joueurs de baby-foot, à l’Unité 24 des Parcelles Assainies, dans la nuit du vendredi 1ier au samedi 2 Juin, a tourné au drame. Ibrahima Sory Guèye, poignardé au cou et blessé à la main, a rendu l’âme samedi à l’hôpital Fann. Il a confié avoir reçu un coup de son ami A Mbodji, 15 ans. Deux autres mineurs, qui auraient pris part à la bagarre, ont été arrêtés, de même que le présumé meurtrier.

La distraction a viré à une mort d’homme. Tard, dans la nuit du vendredi 1ier au samedi 2 juin, Ibrahima Sory Guèye, 19 ans, qui jouait au baby-foot avec d’autres parieurs, a reçu un coup de couteau au cou, de son ami A Mbodji, 15 ans, qui a été arrêté par le Commissariat des Parcelles Assainies. Deux autres mineurs de 16 et 17 ans, qui auraient participé à la bagarre, ont aussi été appré- hendés par les hommes du Commissaire Marième Ndao. Les trois mis en cause se renvoient la balle mais la victime, avant de mourir samedi, à l’hôpital Fann où elle a été transférée, a confié à un de ses proches, avoir reçu un coup d’A.Mbodji 15 ans, qui a d’ailleurs reconnu les faits. Cependant, Ibrahima Sory Guèye était aussi blessé à la main, et seul un rapport d’autopsie permettra de déterminer si c’est le coup au cou qui lui a été fatal ou un autre. Par ailleurs, la Police a recueilli les témoignages de D.Diallo et M.Mbaye, présents sur les lieux. A en croire les suspects, tous des élèves, c’est la victime qui a amené le couteau au baby-foot. Un pari serait à l’origine de la bagarre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.