Toutinfo Bréves

Sénégal : le Pm attentif aux conclusions de la Conférence sur le développement durable

Le Premier ministre sénégalais, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a promis jeudi à Diamniadio (30 km de Dakar), que son gouvernement va appliquer les recommandations issues de la 3e édition de la Conférence nationale sur le Développement durable (CNDD) tenue du 29 au 31 mai 2018.

Clôturant l’édition 2018 qui avait pour thème « exploitation durable et saine des ressources pétrolières et gazières », le Pm a promis d’être « attentif aux recommandations » formulées durant les trois jours de travaux de la CNDD par les experts.

Ces recommandations présentées par son conseiller technique en Environnement, Cheikh Ndiaye Sylla, ancien vice-président de la COP 21, sont axées sur cinq points majeurs, dont la conduite d’une évaluation environnementale stratégique (EES) du secteur pétro-gazier pour répondre aux problématiques liées aux enjeux environnementaux, sécuritaires et sociaux ; l’élaboration des guides sectoriels et des TDR spécifiques concernant les activités pétro-gazières et la production pour la phase de prospection d’une évaluation environnementale entre autres.

« Le thème de cette édition vient assurément à son heure. (…) Parce que le pétrole et le gaz viennent dans 3 ans », a indiqué le chef du gouvernement.

Il s’est dit optimisme quant à une bonne gestion des ressources pétrolières et gazières du Sénégal, arrivé premier en Afrique et quatrième au niveau mondial dans le dernier classement de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), grâce à ses « progrès satisfaisants » dans la mise en œuvre des exigences de l’ITIE.

Pour sa part, l’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal a réaffirmé la primordialité « de créer un cadre régulateur » et des politiques permettant au secteur privé « d’investir sereinement ». Et pour cela, il a cité en exemple l’expérience de son pays dans ce domaine, même si le contexte peut se révéler « différent » dans les autres pays.

De son côté, le directeur général de BP Sénégal, entreprise britannique opératrice de deux gisements gaziers offshore du pays (Cayar et Saint-Louis Profond), les « préoccupations » de la CNDD sont siennes, a affirmé Géraud Moussari.

Il s’est fixé comme objectif d’avoir « un gaz sénégalais compétitif à l’étranger » et dont le soubassement demeure une exploitation saine et durable.

Source APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.