PASSATION DE SERVICE À L’UGB Le nouveau recteur demande aux étudiants de regagner les amphis

Après les pr Mouhamadou lamine Ndiaye, Ndiawar Sarr, Mary Teuw Niane, Lamine Guèye et Baydallaye Kane, Ousmane Thiaré a été installé officiellement recteur de l’université Gaston Berger de Saint Louis. pr Osumane Thiaré entend relancer les acquis pédagogiques de l’Ugb dans un climat apaisé. Il en a profité pour inviter les étudiants à regagner les amphis.

La passation de service entre Baydallaye Kane et Ousmane Thiaré s’est tenue hier au Centre de Recherche et de Documentation du Sénégal (Crds ex Ifan). Elle s’est déroulée dans la sobriété, en présence de M. Olivier Sagna, représentant le ministère de l’Enseignement supérieur. Face aux journalistes, Ousmane Thiaré invite tous les acteurs de l’Ugb à se retrouver autour de l’essentiel. « Je lance un appel solennel à toute la communauté universitaire : enseignants, travailleurs et étudiants. La situation actuelle qui prévaut à l’Ugb nécessite la participation de tous. Elle impose que toutes les forces vives de l’institution se retrouvent pour dépasser ces événements malheureux. Nous devons d’abord apaiser la tension sociale et faire en sorte que les activités pédagogiques redémarrent», a indiqué le Pr Ousmane Thiaré. « La fonction de l’université exige qu’il y ait de la pédagogie», a rappelé Pr Thiaré.

L’inventaire des dégâts matériels, administratifs, et comptable se poursuit

La situation délétère de l’Ugb, avec le saccage des bureaux, a été à l’origine de la délocalisation de la passation de service dans l’Île de Saint-Louis. « Beaucoup de choses ont été détruites. On a fait le point, mais on n’a pas encore fini. L’inventaire des dégâts maté- riels, administratifs et comptables se poursuit toujours. A notre tutelle, nous tenterons de faire la reconstruction. La situation est catastrophique avec la destruction pratiquement de tout ; donc des ressources supplémentaires doivent être trouvées pour régler les problèmes de l’heure», a indiqué l’ancien directeur du CeaMitic. «Je rappelle que j’ai été un ancien de l’Ugb et j’ai vécu dans la même galère, dans les mêmes conditions que mes cadets. On fera tout pour avoir de meilleures relations avec les étudiants. Nous allons les rencontrer très souvent pour anticiper sur les problèmes», a-t-il promis. Il a par la suite invité les étudiants à reprendre les cours. Quant au Recteur sortant Baydallaye Kane, défénestré à la suite des échauffourées entre les étudiants et les gendarmes, qui ont abouti à la mort de Mouhamadou Fallou Séne, il a refusé se prêter aux questions des journalistes «du fait de la sensibilité de la situation». Toutefois, il promet de faire une sortie au moment opportun.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.