Manif, 1 milliard de compensation… Sergio Ramos ennemi public numéro 1 en Egypte !

Auteur de la faute qui risque de faire manquer au moins deux matchs du Mondial 2018 à Mohamed Salah, l’Espagnol Sergio Ramos est devenu en quelques jours la personnalité la plus détestée d’Egypte…

La vilaine faute de Sergio Ramos sur Mohamed Salah samedi en finale de la Ligue des champions continue d’enflammer l’Egypte. Envoyée au sol et blessée à l’épaule sur cette action, l’icone de tout un peuple risque de manquer  au moins les deux premiers matchs de son pays au Mondial 2018. Un énorme coup dur pour les Pharaons qui ne sont plus les mêmes sans leur star, devenue cette saison l’un des meilleurs joueurs du moment. Dans ce contexte, les Egyptiens continuent d’avoir la dent dure à l’égard de Ramos.

Mercredi, plusieurs centaines de supporters ont ainsi manifesté devant l’ambassade de l’Espagne au Caire afin d’exprimer leur colère. Signe de la tension que suscite cette affaire, certains membres de la foule étaient armés de fusils, même si aucun drame n’a heureusement été à déplorer… Sur un tout autre terrain, le défenseur central du Real Madrid s’était déjà retrouvé dans le viseur de l’avocat égyptien Bassem Wahba. En début de semaine, celui-ci a réclamé une somme énorme à l’Espagnol en compensation de sa faute.

Mido très remonté

« Ramos a volontairement blessé Mo Salah et doit être puni pour ses actions« , a clamé l’homme de lois à la télévision égyptienne. « J’ai déposé plainte et j’en ai parlé à la FIFA. Je demanderai une compensation, qui pourrait s’élever à un milliard d’euros, pour la blessure physique et psychologique que Ramos a infligée à Salah et au peuple égyptien. » Il n’y a très probablement aucune chance que cette demande aboutisse mais celle-ci en dit long sur le ressentiment du peuple égyptien à l’égard du Merengue.

Un peu plus tôt, l’ancien international Mido avait été parmi les premiers à fustiger Ramos. « Tous ceux qui connaissent le foot savent qu’il l’a fait exprès. Un autre joueur aurait enlevé son bras, mais Sergio Ramos s’est accroché et lui a fait une clé de bras« , a pesté le consultant sur Twitter. Alors que la Roja peut retrouver l’Egypte en 8e de finale du Mondial, l’Espagnol a réussi à se mettre tout un pays à dos…

Afrikfoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.