Lauréat du prix Ericsson Innovation 2018 la start-up Ownlabs du Sénégal veut révolutionner l’éducation scientifique en Afrique

Dans la plupart des écoles africaines, les élèves  finissent leur cursus scolaire sans toucher du doigt l’aspect pratique de leurs formations. Les choses apprises restent vagues, incomplètes et superficielles. Récent lauréat  du prix Ericsson l’équipe de Ownlabs Sénégal veut révolutionner et faciliter l’apprentissage scientifique au Sénégal, en Afrique et partout dans le monde. De retour sur Dakar ce jeudi,  l’équipe s’est réjouie d’avoir remporté ce prix devant une rude concurrence des USA et de la Chine  avant de décliner leur ambition de finir le projet au Sénégal. « on a constaté qu’un étudiant au Sénégal peut passer de la classe de la 6ème à la terminale sans avoir jamais vu une expérience de chimie. Et c’est un gros problème » a déclaré  Abdou Kadre Diop, CEO de Ownlabs présent ce jeudi en conférence  de presse dans les locaux de Ericsson à Dakar.

Le laboratoire numérique en poche proposé par Ownlabs, privilégie la pratique dans le domaine des sciences expérimentales. Il permet à l’élève de vivre une expérience scientifique inouïe, comme s’il se trouvait dans un laboratoire réel. Une occasion d’allier théorie et pratique afin de consolider ses acquis. Précisant que leur innovation s’est basée sur le curriculum vitae du Sénégal en matière d’éducation, l’équipe d’Ownlabs annonce le lancement d’une version gratuite de leur innovation dans trois mois au Sénégal, une étape de l’objectif qu’elle s’est fixée dans le long terme. A savoir « arriver à un résultat qui impacte directement dans le quotidien des populations, mais aussi d’augmenter le nombre de chercheurs au Sénégal et en Afrique ».

« Notre objectif est de fournir une expérience immersive qui va permettre l’apprentissage scientifique par la pratique. Il s’agit d’implémenter des protocoles expérimentaux faisant partie des programmes scolaires sur notre application, d’encadrer l’élève tout au long de l’expérience. Pour permettre aux jeunes de comprendre, maîtriser, voire transformer leur environnement », a indiqué  un autre responsable de la start-up Serigne Mbacké Coly. A travers ce projet, Ownlabs veut offrir un meilleur avenir professionnel aux élèves et étudiants des filières scientifiques. Pour ce faire, elle compte vulgariser le laboratoire virtuel dans différents établissements. Selon Abdou Kadre Diop, il peut pallier aux problèmes d’installations de laboratoires physiques qui se révèlent très coûteux.

Les initiatives africaines salutaires ont un fort retentissement à l’échelle internationale. L’exemple significatif vient d’Ownlabs, une startup sénégalaise, primée à l’édition 2018 des Ericsson Innovation Awards, la semaine dernière en suède. Ownlabs a fait découvrir un projet de laboratoire virtuel à impact social positif dans le secteur des technologies de l’éducation. Il bénéficiera d’une subvention de 25 000 euros, d’un coaching, d’une visibilité sur les chaînes numériques et médias sociaux de la société Ericsson.

Créée en 2017, la startup Ownlabs est composée d’une équipe de 4 étudiants de l’école supérieure polytechnique de Dakar et de l’université Assane Seck de Ziguinchor. Elle s’est donnée pour mission de pallier au manque de laboratoires scientifiques en Afrique, via une solution innovante, basée sur une application mobile, intégrant un laboratoire virtuel en physique, chimie et biologie. Le laboratoire n’est rien d’autre qu’un casque de réalité virtuelle, entièrement recyclable, muni d’un système d’affichage 3D et de lentilles connectés à l’application sur un smartphone.

Cheikh Aliou Abitalib Diassé, le responsable artistique, estime pour sa part que l’application pourra être utile aux personnes handicapées ayant un goût prononcé pour la chose scientifique. La solution proposée par Ownlabs cherche à pallier le manque de laboratoires scolaires en Afrique en proposant des laboratoires de physique, chimie et biologie en réalité virtuelle accessible via un smartphone.”En plus d’un prix de 25.000 euros (16.398.900 FCFA), Abdou Khadr Diop CEO, Cheikh A. Abatalib Diassé, Thierno Diop, Moustapha Diop et Serigne Mbacké Coly de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar et de l’Université de Ziguinchor recevront également un mois supplémentaire de mentorat et de visibilité à travers les chaînes numériques et les médias sociaux d’Ericsson”. Il faut rappeler que c’est grâce à cet outil, que la startup Ownlabs a obtenu en 2017, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social Sénégal.

Toutinfo.net