Des diplômés de l’INSEPS exigent leur recrutement dans la Fonction publique

« Cela fait exactement 10 mois que nous attendons nos affectations. Nous avons tenu à rencontrer les autorités impliquées dans ce processus à savoir le ministère des Sports et celui de la Fonction publique mais nos actes de prise de service tardent toujours à prendre effet », a déclaré Moussa Grégoire Faye, porte-parole de ces inspecteurs formés par l’Institut supérieur de l’éducation populaire et du sport (INSEPS).

Au nombre de quatorze, ces cadres de la catégorie A1 sont détenteurs depuis juillet 2017 d’un Certificat d’aptitude aux fonctions d’inspecteur de l’éducation populaire, de la jeunesse et du sport (CAIEPJS).

A en croire Moussa Grégoire Faye, le retard noté dans le traitement de cette affaire ne peut aucunement s’expliquer car « des postes ont été libérés avant même la fin de notre formation. »

En outre, ces inspecteurs qui affirment avoir « déposé » leurs « dossiers à la Fonction publique le 14 août 2017 », informent par conséquent de la mise sur pied d’un plan d’actions prévoyant toutes les éventualités.

Enfin, les inspecteurs de l’Education populaire, de la jeunesse et des sports, réclamant la justice sociale et le respect de leurs droits, ont lancé un appel aux autorités étatiques pour une prise en charge diligente de leurs doléances.

APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.