Toutinfo Bréves

UNIVERSITÉ GASTON BERGER : Les étudiants exigent le départ des ministres et justice pour Fallou

Les membres de la coordination des étudiants de saint-Louis (Cesl), qui n’ont pas pris part à la rencontre avec le chef de l’etat, ont tenu hier une assemblée générale pour statuer sur la situation. pour Alexandre Mapal Sambou et compagnie, la préoccupation de l’université Gaston berger de Saint-Louis (Ugb) est que justice soit rendue dans l’affaire Fallou Sène que les ministres impliqués dans cette tragédie quittent le gouvernement.

La rencontre entre le Chef de l’Etat et la Coordination nationale des étudiants du Sénégal (Cnes) s’est tenue sans la Coordination des étudiants de Saint-Louis (Cesl). Ces derniers, qui ont boycotté cette rencontre, n’ont pas varié dans leurs positions de départ. «La situation de Saint-Louis n’est pas similaire à celle des autres universités du pays. La position de la Cesl est claire et nette. Nous réclamons justice pour notre camarade Mouhamadou Fallou Sène, tué par balle, et le départ des ministres impliqués dans cette affaire. Par conséquent, la Cels n’a pas jugé nécessaire de prendre part à une rencontre avec des listes dont les coordonnateurs n’ont pas la qualité de représentants, a fortiori avec des positions mitigées», ont soutenu les dirigeants de la Cesl qui approuvent cependant l’augmentation des bourses et la baisse des tickets de restauration. «Toutes ces mesures sont bonnes, mais les priorités de l’Ugb sont ailleurs. Nous voulons le paiement des bourses à temps et surtout des solutions pérennes aux nombreux problèmes que nous avons soulevés». C’est pourquoi, la Cesl demande à ses membres de n’accorder aucun crédit aux spéculations sur une reprise des activités pédagogiques. «La grève va encore continuer, et la Cesl réitère son engagement et sa disponibilité à défendre la cause de l’étudiant ». A souligner que le Président Macky Sall a pris des mesures importantes portant sur l’augmentation du nombre de boursiers et sur le taux mensuel des bourses. La demi-bourse passe désormais de 18.000 Fcfa à 20.000 Fcfa, la bourse entière de 36.000 Fcfa à 40.000 Fcfa, et celle de 60.000 Fcfa passe à 65.000 F Cfa. Le ticket de restauration passe de 75 Fcfa à 50 Fcfa pour le petit déjeuner ; le déjeuner et le dîner passent de 150 Fcfa à 100 Fcfa.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.