Toutinfo Bréves

Les partisans de Mary Teuw Niane crient au complot

Aphones depuis les échauffourées à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, les partisans du ministre Mary Teuw Niane de la langue de Barbarie, ont tenu hier, une assemblée générale à Guet-Ndar. Ces sympathisants du ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation ont appelé à la vigilance. «Nous appelons à la vigilance et à la responsabilité pour que pareille situation ne se reproduise plus. Nous regrettons ces événements malheureux et saluons surtout la promptitude avec laquelle, le chef de l’Etat a pris les choses en mains et les dispositions prises pour calmer les esprits», a déclaré Babacar Gaye. Ils ont présenté leurs condoléances à la famille de l’étudiant Fallou Sène et souhaité un prompt rétablissement aux blessés des évènements malheureux du 15 mai. Restons avec les partisans du ministre Mary Teuw Niane qui soupçonnent une tentative de jeter en pâture leur mentor. «Il y a une tentative de diabolisation qui ne dit pas son nom pour faire porter au Pr Mary Teuw Niane la responsabilité de ces évènements malheureux. Nous disons non puisque c’est tout simplement de la malhonnêteté. Le Pr Mary Teuw Niane est en train d’abattre un travail titanesque au sein de son ministère», a soutenu Babacar Gaye. Selon lui, les réalisations de son département ministériel sont perceptibles partout à travers le pays. Au lieu de féliciter le Pr Niane, tonne-t-il, certains sont en train de lui mettre les bâtons dans les roues. «C’est injuste», ont martelé M. Gaye et compagnie qui réaffirment leur soutien indéfectible et leur attachement militant au ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. «Nous demandons au ministre de suivre cette question avec toute l’attention requise. Ce sont des complots purement politiques, parce que le Pr Mary Teuw Niane dérange ses pairs de l’Apr», disent-ils. Pour l’heure, ces proches du Pr Mary Teuw Niane s’organisent en vue d’occuper le terrain pour jouer pleinement leur partition quant à la réélection du Président Macky Sall dès le premier tour en 2019.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.