Sénégal : mise en demeure du CNRA à la radio ZIK FM

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), dans un avis publié vendredi, a adressé une mise en demeure à la radio ZIK FM (privée).« Au cours de l’émission  »TEUSS » des 16 et 17 mai 2018, l’un des animateurs, en l’occurrence M. Mouhamadou Mansour DIOP, utilisant l’antenne à des fins personnelles, a appelé les auditeurs à proférer, en retour, des insultes à l’encontre d’une dame qui lui aurait envoyé, sur son téléphone, des messages injurieux », souligne l’avis du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) dont APA a obtenu copie.

« Ce comportement est d’autant plus grave qu’il constitue une incitation à la violence verbale, voire physique, en livrant à la vindicte populaire cette personne, dont il s’est permis de communiquer les numéros de téléphone à l’antenne », ajoute l’instance de régulation pour qui « Monsieur DIOP, en utilisant l’antenne à des fins personnelles, en donnant les numéros de téléphone d’une personne sans son autorisation, et en invitant les auditeurs à appeler cette personne pour l’insulter directement ou à travers des messages, a violé la réglementation ».

Fustigeant pareille attitude, le CNRA appelle « la radio ZIK FM à mettre un terme définitif aux dérives constatées dans l’émission TEUSS » et brandit la menace « de sanctions prévues par la loi » en cas non-respect de la mise en demeure.

Source APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.