SEMAINE MACABRE A MBOUR : 9 pêcheurs portés disparus et 3 morts dans un accident

Le sort s’acharne sur la ville de Mbour. en une semaine 9 pêcheurs sont portés disparus depuis bientôt une semaine. pas plus tard qu’hier, 3 personnes sont mortes sur la route à hauteur de la commune de Sindia dans un violent accident après que leur véhicule a heurté un camion en panne sur la chaussée.

Ce double drame a plongé la ville dans la consternation etl’émoi. Si les victimes de la route sont enterrées hier, les familles des pêcheurs disparus quant à elles sont attristées après les nouvelles livrées par le ministre de la Pêche, Omar Guèye qui était en visite, à Mbour. L’accident de la circulation est intervenu vers 22 heures. Son bilan est extrêmement lourd car ayant fait 3 morts sur le coup à hauteur de Sindia. Une voiture 4×4 transportant des membres d’une même famille a violemment heurté un camion, en panne sur la chaussée. Sur le champ, les trois femmes d’une même famille habitant au quartier Thiocé, ont perdu l’âme et la quatrième personne est dans le coma. L’intervention des sapeurs-pompiers de la caserne de Saly ne fera rien. Néanmoins les soldats du feu ont pu acheminer les trois corps sans vie et le blessé à l’hôpital Grand Mbour. 9 pêcheurs portés disparus Un malheur ne venant jamais seul, le quartier Golf n’a pas été épargné par le sort cruel. En effet, 9 pêcheurs sont portés disparus en mer depuis la semaine dernière. Malgré les recherches entreprises par la Marine nationale, ils restent toujours introuvables. Ce lundi, c’est la consternation, chez la famille du Capitaine de la pirogue, Mamadou Diop qui était parti en haute mer avec son équipage à la recherche du poisson. «A chaque marée, Mamadou Diop revenait toujours sain et sauf. C’est pourquoi, nous osons espérer aujourd’hui encore qu’il reviendra avec son équipe. C’est un jeune battant», témoigne sa tante maternelle, Fatou Bintou Fall. Depuis 19 jours, cette équipe a quitté les rivages de la Petite-côte pour se rendre en Casamance. Au niveau de l’embouchure très poissonneuse où les houles sont extrêmement fortes, beaucoup de pêcheurs y passent de vie à trépas. Malgré ce danger, les pêcheurs s’y rendent pour y pêcher du poisson. C’est pour venir en aide à ses proches, que le Capitaine de la pirogue qui vient de souffler ses 36 bougies, a quitté les bancs de l’école. «Il est fils unique de sa mère et n’a qu’une seule sœur», témoigne encore Fatou Bintou Fall. omar Guèye : «aucune découverte pour l’heure» Alors que toute l’assistance attendait de bonnes nouvelles de la part du ministre de la Pêche, Omar Guèye a informé la famille qu’aucune découverte n’a jusque-là était faite. Néanmoins, il conseille aux proches des disparus de ne pas désespérer puisque les recherches continuent et que la marine guinéenne a été mise à contribution. Pour ces derniers, ce serait un miracle si les natifs du quartier Golf de Mbour sont retrouvés. Les jeunes qui en voulaient aux responsables des services de pêche et du quai ont voulu déverser leur bile sur les autorités. Heureusement, leurs ainés sont intervenus pour les calmer. De fait, les jeunes pêcheurs ont décrié l’intervention tardive du service des pêches. D’après le ministre ce n’est que vendredi qu’ils ont été mis au courant de la disparition de la pirogue. Et ce lundi sur instruction du président de la République, il est venu rendre visite aux familles des disparus. Outre, le Capitaine de la pirogue, Mamadou Diop, l’équipage est composé de Pape Malick Ndiaye, Khadim Ndiaye, Amadou Diédhiou, Pape Cledor Diédhiou, Pape Samba Faye, Ousmane Sow, Abdou Faye et Moussa Labo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.