DRAME AU CANADA : Khadim mbaye tue sa femme pour récupérer ses enfants

Un fait tragique s’est déroulé ce lundi, au canada. un homme de 40 ans a été accusé de meurtre au second degré au préjudice de sa femme dans le quartier de strathearn. La victime a quitté le Sénégal avec ses enfants à l’insu de son mari. ce dernier s’est rendu au canada à la recherche de son épouse pour récupérer ses enfants. c’est au cours d’une discussion que l’irréparable s’est produit.

La mort tragique de la sénégalaise, Bigué Ndao 33 ans, au Canada défraie la chronique depuis avant-hier. La défunte a été retrouvée morte par la police dans sa maison à Strathearn. Âgé de 40 ans, Cheikh Ahmadou Bamba Mbaye, époux de la victime est le principal suspect. Il est poursuivi pour meurtre au second degré et possession d’arme blanche. Le couple était parent de deux filles âgées respectivement de 10 à 5 ans. L’ainée est née à Dakar et la cadette au Canada. Selon nos sources, leur union est issue d’un mariage arrangé, puisque leurs deux mamans sont sœurs utérines, c’est à dire de même père et de même mère. Selon de nombreux témoignages, l’accusé surnommé Khadim Mbaye était parti au Canada pour continuer ses études. Après 3 trois ans d’études, il est revenu à Dakar pour épouser sa cousine Bigué Ndao. Après avoir consommé son mariage, il est retourné au Canada. Derrière lui, sa femme a eu une fille. Par la suite, le mari a eu une résidence familiale et sa famille l’a rejoint. Au Canada, les tourtereaux filaient le parfait amour. Par la suite, ils ont donné naissance à une autre fille. Bigué Ndao était devenue étudiante à Metro Continuing Éducation.

Le parfait amour pendant dix ans

Après plus de 10 ans de mariage, le couple a commencé à avoir des problèmes car le mari pensait que sa femme était devenue trop indépendante. Ne sachant plus à quel saint se vouer, Khadim Mbaye demande à sa femme de l’accompagner au Sénégal pour y passer les vacances, en décembre 2017. De retour au Sénégal, Khadim Mbaye confisque le passeport de sa femme et de ses enfants afin qu’ils ne puissent pas retourner au Canada sans son accord. Ne se limitant pas là, il aurait proposé à sa dulcinée d’être sa secrétaire dans l’entreprise qu’il dirige à Dakar avant d’ajouter qu’elle lui payera le montant qu’elle gagnait au Canada. Bigué Ndao aurait dit niet à cette offre. Pensant que sa femme ne le prenait plus au sérieux, Khadim Mbaye a épousé une deuxième femme pour essayer de faire changer d’avis à Bigué. Naturellement un mariage que Bigué Ndao n’a pas cautionné. On ne sait par quel moyen, Bigué a réussi à mettre le grappin sur les papiers que son mari avait confisqué pour retourner au Canada avec ses enfants à son insu. Elle s’est installée à Edmonton. Elle croyait que tout allait bien se passer comme sur des roulettes. Mais, tel n’est pas le cas.

Mbaye au canada pour récupérer ses enfants

Par ailleurs, Mbaye retourne au Canada, à la recherche de sa famille. Durant trois mois au Canada, il tombe par hasard sur l’amie de sa femme. Cette dernière l’aide à obtenir le numéro et l’adresse de Bigué Ndao. Selon toujours nos sources, le jour des faits, le lundi 7 mai 2018 durant l’après-midi, Bigué Ndao était en communication avec sa mère lorsqu’elle a entendu la sonnerie de sa maison. Elle a raccroché son téléphone avant d’aller ouvrir la porte. Mais elle sera surprise de voir son mari derrière la porte. Elle s’est précipitée pour fermer la porte mais en vain car ce dernier va user de sa force pour rentrer. Prise de panique, la dame a couru dans sa chambre et son mari l’a suivie. À l’intérieur, son mari la roue de coups de poings. Ne se limitant pas là, le mari est parti dans la cuisine pour chercher un couteau et a assené un coup de couteau à son épouse. Ce qui lui sera fatal puisqu’elle rendra l’âme sur le coup. Heureusement pour les enfants, au moment des faits, elles étaient dans leur chambre. Selon le service de police d’Edmonton, les agents ont trouvé la femme morte à leur arrivée dans un appartement résidentiel. La police a aussi confirmé mercredi dernier que la cause du décès était une blessure par arme blanche. Cependant, ils ont décrit l’affaire comme une scène de «violence domestique». Le présumé meurtrier qui est actuellement en garde à vue est décrit comme un homme de nature calme selon sa famille. La famille est en train de voir comment faire pour rapatrier la dépouille parce que pour le faire, il faudrait 11 000 dollars (5 millions de francs Cfa).

Chez la famiLLe de la victime, c’est le silence !

Alfa Mbaye a soutenu qu’il «respecte sa famille». «Je n’ai rien à dire concernant ce problème à part prier Dieu qu’il accueille ma sœur, Bigué Ndao, au paradis. Et que Dieu puisse venir en aide à mon frère et à ses enfants», dit-il. Il a ajouté qu’il ne peut pas faire de commentaire sur cette affaire car elle concerne sa famille. Même son de cloche pour la grande sœur de Bigué, Dialé Ndao qui informe qu’elle ne peut pas se prononcer sur cette tragédie qui touche sa famille. Cependant, les enfants de Bigué Ndao sont gardés par l’une de ses amies en entendant la suite. Ses amis, frères, sœurs, parents, proches et surtout sa mère restent inconsolables.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.