SERIE D’ACCIDENTS SUR L’AUTOROUTE A PEAGE Macky tape du poing sur la table

Macky Sall a soutenu hier, lors de la cérémonie solennelle de levée de couleurs au palais de la république que le gouvernement va procéder à la révision des tarifs et du contrat de concession de l’autoroute à péage. une décision qui intervient suite à l’accident mortel de l’artiste Papis Mballo du groupe «Gelongal»

L’Etat veut réviser certaines clauses du contrat de concession entre l’Etat du Sénégal et la société exploitant l’autoroute à péage, Senac SA. L’accident, ayant entrainé vendredi dernier la mort de l’artiste du groupe «Gelongal» Papis Mballo, est à l’origine de cette nouvelle posture de l’Etat qui par la même occasion donne suite à une demande d’une bonne partie de l’opinion. Hier, lors de la céré- monie de levée des couleurs au Palais de la République, le président de la République a engagé son gouvernement à «hâter le pas» pour la révision de la concession de l’autoroute à péage et la «nécessité» de révision de ses tarifs. A en croire l’Agence de presse sénégalaise qui a donné l’information, Macky Sall est convaincu de la nécessité absolue de sécuriser le parcours de l’autoroute à péage. «Il n’est pas possible de laisser des animaux transpercer le dispositif de sécurité. J’engage le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour que pareils accidents ne puissent se reproduire sur l’autoroute à péage», lit-on dans la dépêche de l’APS qui cite le chef de l’Etat. Et toujours selon la source, le président Macky Sall a présenté ensuite les condoléances de la nation à la famille de la victime et au monde de la culture. Par ailleurs, le chef de l’Etat a prévenu les éleveurs et autres propriétaires de vaches d’avoir plus de vigilance et de surveiller leurs troupeaux. «C’est vraiment inadmissible de laisser des vaches traverser l’autoroute. Le gouvernement va prendre les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des personnes sur l’autoroute à péage. Il est vrai que peu de pays éclairent le long de leurs autoroutes. Mais le gouvernement sénégalais fera tout son possible pour éclairer l’autoroute à péage jusqu’à l’aéroport. Il en sera de même pour tous les points critiques nécessitant de l’éclairage», a-t-il expliqué. Le président de la République soutient en définitive que l’Etat va réfléchir globalement sur le fonctionnement des autoroutes qui vont au-delà de l’aéroport, à Mbour, à Thiès et bientôt jusqu’à Touba. Ce qui, selon lui, aura des répercussions positives sur le bien-être des populations et pour notre économie.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.