FORUM DES PARTENAIRES DE THIES Dionne décline le plan Thiès émergent de Macky

Le premier ministre Mahammad Boune Abdallah Dionne a pré- sidé ce week-end l’ouverture du forum des partenaires de la ille de Thiès, sur le thème, «Kaay defar thiès». l’activité s’inscrit dans le cadre du processus de mise en œuvre du plan de développement de la ville et selon le premier ministre, «la ville de Thiès est appelée à se positionner comme une métropole moderne, dans une région en devenir».

C’est sous le thème, «Kaay Defar Thiès», que s’est tenu ce weekend à l’auditorium de l’Université, le forum des partenaires de la ville de Thiès, dans le cadre du Programme de Développement de la ville (PDV), initié par le maire Talla Sylla. Selon le Premier ministre, Mahammad Boune Abdallah Dionne, qui a présidé la cérémonie de lancement, le Programme est en parfaite adéquation avec le Plan Sénégal Emergent (PSE), qui promeut l’épanouissement économique de façon équitable. Ce qui atteste dit-il, l’amour du maire Talla Sylla pour la ville de Thiès dont le développement constitue sa préoccupation au quotidien, d’où le thème du forum, «Kaay Defar Thiès». Selon lui, c’est une invite pressante à la mobilisation et à l’action, pour un seul et unique objectif, construire la Cité du rail, appelée à se positionner comme une métropole moderne, dans une région en devenir. «C’est un appel auquel aucun Sénégalais ne saurait rester sourd, car Thiès, avec son réseau densifié d’infrastructures modernes et de connectivité, continue de se positionner comme un véritable pôle d’attraction et elle occupe une place centrale dans la vie économique du pays». Pour lui, l’organisation de ce forum se tient dans un contexte historique, caracté- risé par le déploiement d’un ensemble de programmes et de projets, spécifiquement dédiés aux villes, aux centres urbains sur décision du Président de la République, Macky Sall, pour leur permettre de renforcer leurs capacités techniques et financières, à prendre en charge les préoccupations des sénégalais, en terme d’infrastructures et de services sociaux de qualité. «C’est le Chef de l’Etat Macky Sall qui m’a personnellement demandé de venir le représenter, pour témoigner au maire Talla Sylla ses vifs encouragements, d’autant plus que leurs ambitions respectives pour Thiès se rencontrent parfaitement. Le Président Macky Sall travaille pour un Sénégal émergent et le Maire Talla Sylla travaille pour un Thiès émergent», dit-il. Déjà, déclare le Premier ministre, le Président Macky Sall a contribué à la mise en œuvre de cette vision de Thiès émergent en investissant une enveloppe de 8,7 milliards de Fcfa, dans le cadre du programme de modernisation des villes (PROMOVILLES). Ce qui a occasionné une formation de 203 jeunes aux métiers du bâtiment et des travaux publics. Selon lui, les problèmes d’éclairage de la Voie de contournement nord (Vcn) qui constitue une préoccupation exprimée par le maire Talla Sylla, ne seront également plus qu’un mauvais souvenir car Thiès aura un bon lot sur les 50.000 lampadaires solaires du Chef de l’Etat. Le Premier ministre a, par ailleurs, annoncé l’arrivée d’un nouveau projet de 137 milliards de Fcfa pour accompagner le processus de développement des communes.

Talla Sylla : «il Y a 14 aNs, oN parlait de chaNtiers ceNtres uNiQuemeNt autour de la promeNade des thiessois»

Pour Talla Sylla, la municipalité est un démembrement de l’Etat et de ce point de vue, le maire ne doit pas s’opposer au pouvoir en place. Un point de vue largement partagé par le Premier ministre qui a ajouté, «quiconque le fera, le regrettera». Le maire Talla Sylla ajoute qu’«il y a 14 ans, on parlait de chantiers à Thiès centrés uniquement autour de la Promenade des Thiéssois, nous sommes maintenant résolument tournés vers le développement. Il ne s’agit plus d’amé- nager des places pour les beaux yeux des passants et des visiteurs, mais de prendre effectivement en charge les préoccupations socio économiques de tous les Thiéssois, surtout celles des quartiers périphériques, qui ont des problèmes récurrents d’assainissement, d’éclairage public, de sécurité, d’alimentation en eau potable. Ces populations là constituent notre priorité dans le cadre de la mise en route des projets de développement de la ville. C’est tout le sens du Plan de Développement de la Ville (PDV)(2017-2022) évalué à 78 milliards 725 millions de francs CFA et qui a été forgé dans une période de 2 ans et demi, sous l’égide de l’Agence Régionale de Développement (ARD). Le processus d’élaboration a été marqué par une activité de lancement présidée par feu Djibo Kâ, au cours de laquelle les Thiéssois ont donné leurs avis et apporté leurs contributions. Ce qui a donc enfanté la meilleure mouture du document. Il en a été de même au niveau du conseil de ville le 23 novembre 2017 et toutes les propositions faites par les conseillers ont enrichi le document final.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.