Toutinfo Bréves

PRESIDENTIELLE DE 2019 A THIES Duel épique entre Idrissa Seck et Macky Sall

À 10 mois de la présidentielle de 2019, les dés sont déjà jetés dans la capitale du rail où le président macky Sall à travers son parti l’alliance pour la république (apr) et idrissa Seck à travers son instrument de conquête du pouvoir le rewmi, se livrent un duel épique à distance. c’est parce qu’au-delà du candidat de l’un ou l’autre camp, ces échéances cachent un enjeu de taille.

Idrissa Seck avait publiquement confié que sa défaite électorale à Thiès serait synonyme de retraite politique pour lui. Cet aspect est venu s’ajouter aux enjeux majeurs qui entourent la prochaine présidentielle à Thiès. C’est pourquoi, les dés sont déjà jetés dans la Cité du rail et le Président de la République Macky Sall à travers l’Alliance Pour la République (APR) et l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, président du Conseil départemental de Thiès à travers le Rewmi, son instrument de conquête du pouvoir, se livrent à un duel épique à distance. En effet, le camp présidentiel, audelà de l’objectif de réélire Macky Sall en 2019, ambitionne de signer sa première victoire électorale à Thiès, avec la possibilité d’envoyer Idrissa Seck à la retraite, s’il respecte son engagement. Pour éviter ce cas de figure et consolider son hégémonie dans la Cité du rail et préparer en même temps les élections locales sous de meilleurs auspices, le Rewmi n’entend pas se laisser faire et est en train déjà de déployer des stratégies sur le terrain pour atteindre cet objectif. C’est ainsi qu’au niveau de la Cité Senghor, le maire Pape Bassirou Diop vient de piloter avec succès l’installation du comité électoral du centre de l’Ecole Demba Diakhaté, l’un des plus grands centres de Thiès-Est. Il s’y ajoute une randonnée des jeunes du parti dans le quartier de Diamaguène. Pendant ce temps, l’Association pour le Développement de la Famille et de la Femme (ASDEFF), pilotée par son fondateur, Babacar Dieng, un soutien du Président Macky Sall dans la ville de Thiès, par ailleurs, Directeur du cabinet Sénégal «Management Consultant» (SEMACO) était au chevet des femmes de Médina Fall à travers une remise de financement pour encourager la création de richesses. Selon Babacar Dieng, Médina Fall est une zone extrêmement importante surtout au plan électoral et de ce point de vue, l’implantation de l’ASDEFF est stratégique et l’action d’aujourd’hui marquée par la remise d’une enveloppe de 600.000 Fcfa aux femmes lui permettra de renforcer son assise et de contribuer à l’atteinte de son objectif économique qui est la création de richesses pour porter l’émergence de la localité. A l’en croire l’association a commencé par ce modeste geste qui n’est qu’un début et les prochains montants seront beaucoup plus importants. Il ajoute que sur le plan politique, il faut que les populations en tirent les conséquences liées au fait que le Plan Sénégal Emergence (PSE) peut valablement aider le pays à se développement et sous ce rapport, il n’y a aucune raison de ne pas donner un second mandat au Président de la République, pour lui permettre de dérouler ce plan pendant 12 ans. En tout cas Médina Fall a toujours été un fief de Rewmi et notre préoccupation est de faire basculer la balance pour qu’elle soit désormais en faveur de l’Alliance Pour la République (APR)». L’ASDEFF est une structure de développement créée en 2007 par Babacar Dieng, pour accompagner économiquement la femme et la famille en général. Au niveau de Médina Fall, beaucoup de réalisations porte son empreinte.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.