Rencontre Cdeps-patrons de presse afro-américains!

Une rencontre entre le CDEPS et les éditeurs noirs américains a eu lieu au Centre d’information des Nations Unies aux Almadies. La mission fait partie de l’initiative “Pathway to Solutions”du Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora (ARDN). L’initiative de l’ARDN pour promouvoir les ODD a été conçue en partenariat avec le bureau de la Vice Secrétaire Générale des Nations Unies, le Groupe des Hauts Responsables Africains aux Nations Unies et le Réseau de Solutions Durables des Nations Unies. Cette délégation comprend des dirigeants des trois grandes organisations de médias qui, suite aux encouragements de Djibril Diallo, sont prêtes à renforcer leur partenariat avec les représentants de la presse sénégalaise en matière de contenus et de matériels. Les organisations représentées sont l’Association Nationale des Journalistes Noirs Américains (NABJ), l’Association Nationale des Éditeurs de Journaux (NNPA) et l’Institut International de presse (Ipi). Groupe de défense établi en 1975 à Washington, D.C., avec plus de 4000 membres, NABJ est la plus grande organisation pour les journalistes de couleur aux EtatsUnis d’Amérique, et offre un développement de carrière ainsi qu’un soutien éducatif et autres à ses membres dans le monde entier. NNPA est une association commerciale de plus de 200 journaux communautaires afro-américains à travers les États-Unis. Depuis sa fondation il y a 75 ans, NNPA a toujours été la voix de la communauté noire et un incubateur d’informations qui fait l’histoire et qui a un impact sur les USA. En tant que ressource médiatique la plus importante et la plus influente des Noirs en Amérique, NNPA livre des nouvelles, des informations et des commentaires à plus de 20 millions de personnes chaque année. IPI est un réseau mondial d’éditeurs, de journalistes et de dirigeants de médias qui partagent un engagement commun en faveur d’un journalisme indépendant de qualité. Il favorise les conditions qui permettent au journalisme de remplir sa fonction publique, la plus importante étant la capacité des médias à fonctionner sans ingérence et sans crainte de représailles. John Yearwood, son Président est le premier Noir Américain à occuper cette fonction et il est dans la délégation à Dakar. Enfin, à propos de l’ARDN (African Renaissance et Diaspora Network), c’est une ONG internationale dont le siège est à New York, avec le statut d’un organisme de bienfaisance public aux États-Unis. La mission de l’ARDN est d’accélérer la réalisation de la renaissance africaine en plaidant pour et en soutenant les programmes des Nations Unies, tels que les objectifs de développement durable. À cette fin, l’ARDN mobilise la passion du gouvernement, des éducateurs, des artistes, des intellectuels, du secteur privé, de la société civile et de la jeunesse, en utilisant le pouvoir de l’art…

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.