ME ABDOUL DAFF QUITTE LA DÉFENSE DE LAMINE COULIBALY «Je ne peux pas défendre un menteur»

Lors du procès des présumés terroristes hier, Lamine Coulibaly dit Abou Jabar a comparu à la barre. L’étudiant en arabe a prétendu qu’il ne comprend pas wolof et qu’il n’a pas été assisté par un avocat devant le magistrat instructeur. Informé de ces propos, l’avocat de la défense est revenu à l’audience vers 18 heures pour prendre la parole. D’emblée, Me Abdoul Daff a soutennu qu’il ne peut être confronté à l’accusé par respect pour le Tribunal. «Je me déporte de la défense de Lamine Coulibaly, car je ne peux pas défendre un menteur», martèle-t-il. Ainsi, le président SambaKane a demandé au greffier de prendre acte. L’accusé de rétorquer qu’il n’a jamais considéré Me Daff comme son avocat puisqu’il ne le reconnait pas. La robe noire estime qu’il a assisté l’accusé devant le juge d’instruction et que le mis en cause avait parlé en wolof. «Je ne crois pas que le magistrat allait parler soninké ou peul», dit-il.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.