Toutinfo Bréves

APPEL AUX HONORABLES DEPUTES DE CETTE TREIZIEME LEGISLATURE

Au cours du Conseil des Ministres du 21 mars dernier, deux projets de lois ont été  adoptés portant respectivement révision de la Constitution et modification du Code électoral, pour généraliser le système de parrainage en l’appliquant à l’ensemble des candidats à la présidentielle, qu’ils soient indépendants ou présentés par des partis et coalitions de partis politiques.

La conférence des présidents de votre auguste Assemblée a décidé de l’examen du projet de loi portant révision de la constitution en plénière, le jeudi 19 avril prochain et, au regard de la détermination de toute l’opposition réunie et des forces sociales, contre ce projet de nouveau système de parrainage, la situation du pays est lourde de dangers.

Honorables Députés, la volonté d’appliquer cette hypothétique réforme dans l’immédiat à l’élection présidentielle de 2019, laisse perplexe. Parce que le Sénégal n’a pas assez de recul vis-à-vis de cette procédure généralisée de parrainage et n’y est pas suffisamment préparé techniquement et matériellement, à quelques mois de l’élection.

A cet égard, il est malheureux de constater qu’après une concertation infructueuse sur ce parrainage, au niveau de la Commission de concertation sur le processus électoral, le président de la République a directement procédé à un arbitrage en faveur des positions défendues par les représentants de la majorité présidentielle à cette commission, sans avoir pris soin d’écouter au préalable les différentes parties.

 

Cette précipitation à modifier à la fois la Constitution et le Code électoral dans un délai aussi court, alors que les étapes antérieures indispensables à une véritable consultation citoyenne n’ont pas été franchies et que le consensus minimal souhaitable sur les réformes envisagées n’a pas eu lieu au préalable, heurte la conscience de l’immense majorité du peuple sénégalais.

 

Aussi, sommes-nous convaincus qu’il faudrait maintenir le statu quo sur cette question, pour ce qui concerne cette élection présidentielle-ci et ouvrir des discussions avec toutes les parties prenantes pour échanger et trouver des solutions en vue des échéances ultérieures, tout en sachant qu’un scrutin uninominal et un scrutin de liste n’ont pas forcément la même nature ou le même niveau d’exigences.

 

A cette fin, honorables Députés, nous vous lançons le présent Appel pour vous inviter à mettre l’intérêt général au-dessus de toute autre considération en ne votant pas ce projet de loi.

 

Honorables Députés, écoutez la voix de la sagesse et faites prévaloir, avant tout, la paix sociale et la stabilité du pays, car vous pourriez être aussi tenus pour responsables, devant le peuple sénégalais et devant le monde, des troubles qui pourraient résulter de la situation actuelle.

Dakar, le 13 avril 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISTES DES ANCIENS DEPUTES SENATEURS ET MINISTRES  SIGNATAIRES

 

Kalidou                       NIASSE

Mame Bousso               SAMB

Niakour                      FALL

Cherif El  Walid          DIOP

Abdoulaye                  DIENG

Ndiawar                      WADE

Ndèye Gaye                CISSE

Docteur Mbayang Gueye DIONE

Tafsir                            THIOYE

Abdou             SANE

Abdoulaye                  DRAME

Moustapha                    CiISSE

Fatou Youssoupha       AIDARA

Mareme Wane               LY

Ababacar                          BA

Gnagna                       THOURE

Thierno                       BOCOUM

Oumar                                      SARR

Aliou                           SOUARE

Kansoubaly                 NDIAYE

Mamadou Oumar        BA

Amadou Yero              SY

Khadidiatou                SY

Madiop                       BITEYE

Mariama                     NIANG

Moustapha                  GUIRASSI

Amadou Baba               WANE

Oumou Baila               SOW

Seynabou                    WADE

Professeur Oumar         NDOYE

Amadou Ndiaye          LO

Khadim                       GUEYE

Gregoire Birame         NGOM

Famara                       SENGHOR

Ibrahima                     TOUNKARA

Lamine                       THIAM

Bakar                          DIA

Bamba                                      NDIAYE

Oumy Ba                     SY

Mareme                      WADE

Babacar                      GAYE

Mamadou                   DIOUF

Adjibou                       SOUMARE

Ngoné                           NDOYE

Abdoulaye                  FAYE

Oumar                                      SARR

Cheikh Sadibou          FALL

Maitre Amadou           SALL

Amadou                      DIARRA

Alioune Badara           SECK

Sidy                             SALL

Bakhaw                      NDIONGUE

Moussa                        CISSE Nganda

Moussa                        CISSE Dagana

Maitre El Hadji           DIOUF

Helene                                       TINE

Aminata                           DIALLO

Mamour                          CISSE

Aminata                      MBAYE

Moussa                            TINE

Bocar Sadikh                 KANE

Nafi                                  NDIOGOU

Idrissa                            DIALLO

Seynabou LY                MBACKE

Abdou Malal                 DIOP

Therese Coumba        DIOP

Doudou                         WADE

Pr Issa                  Sall

Aboubacry            Thiaw

Oulimata              Guiro

Aissatou               Mbodji

Aissatou               Sabara

Oulimata              kante

Idrissa                 Diallo

Cheikh Bamba      Dieye

Aminata               Diallo

Khalifa                 Sall

Thierno Alassane   Sall

Sanou                   dione

Abdoul                 Mbaye

Habib                   Sy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.