Attaque chimique en Syrie : les États-Unis réagiront avec ou sans l’aval de l’ONU, dit Nikki Haley

Washington répondra au bombardement chimique qui aurait eu lieu ce week-end à Douma, en Syrie, que le Conseil de sécurité de l’ONU décide d’agir ou pas, a annoncé lundi l’ambassadrice américaine aux Nations unies.

Les États-Unis « répondront » au bombardement chimique qui aurait eu lieu ce
week-end à Douma, en Syrie, que le Conseil de sécurité décide d’agir ou pas, a annoncé lundi 9 avril l’ambassadrice américaine aux Nations unies.

« Nous en sommes arrivés au stade où justice doit être faite aux yeux du monde », a déclaré Nikki Haley, s’adressant aux membres du Conseil de sécurité. « Qui a fait cela ? Seul un monstre peut faire cela ». « Les États-Unis sont déterminés à voir ce monstre qui a lâché des bombes chimiques sur le peuple syrien rendre des comptes », a-t-elle dit.

« L’histoire retiendra que c’est à ce moment que le Conseil de sécurité a fait son devoir où a démontré son incapacité totale à protéger le peuple syrien. Quoi qu’il en soit, les États-Unis répondront », a-t-elle ajouté.

Avec Reuters et AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.