DÉTOURNEMENT DE DERNIERS PUBLICS : Le président du conseil départemental de Fatick traduit en justice

L’équipe municipale de Ngayokhéme a traduit en justice le président du conseil départemental de Fatick, Omar Sene directeur de la société Mina. Les conseillers de Mbagnick Ndiaye accusent le sieur Omar Séne de détournement de derniers publics, faux et usages de faux sur un montant de dix neuf millions de francs çfa. Une action qui risque de réveiller les démons de la division au sein du parti présidentiel dans le Sine.

Les choses risquent de se compliquer pour le président du conseil départemental de Fatick. Une plainte pour détournement de derniers publics, faux et usage de faux a été déposée contre lui sur la table du procureur  par l’équipe municipale de Ngayokhéme. En effet, il ressort des informations obtenues dans l’entourage du ministre de l’intégration africaine que le sieur Omar Séne, directeur de l’entreprise Mina devait construire quatre salles de classes dans le village de Mbindondar en 2014. Les travaux devaient se faire avec vingt et un millions. « Pour démarrer les  travaux le chef d’entreprise a encaissé dix neuf millions. Jusqu’à présent rien n’a été fait » nous  informe t-on. Une situation qui a mis les populations de Mbindondar dans une colère noire. Et c’est le maire Mbagnick Ndiaye qui en a payé les pots cassés. En tournée économique dans la commune ce week end, l’édile de Ngayokhéme a eu la surprise de sa vie lorsque sa délégation s’est arrêtée dans ledit village. En effet les quelques rares habitants du village qui sont venus à sa rencontre lui ont fait clairement savoir qu’ils ne sont pas satisfaits. Furieux, ils ont même menacé de tourner le dos à l’APR aux prochaines joutes si on ne leur construit pas leurs salles de classes. Fort de ce constat, le conseil municipal a porté plainte contre le patron de Mina, par ailleurs président du conseil départemental de Fatick, membre de l’APR aussi. Cette action judiciaire si elle est poursuivie risque de réveiller les démons de la division au sein L’APR à Fatick. Dans le soucis d’équilibre, nous avons essayé à plusieurs reprises d’entrer en contact en vain avec le sieur Séne.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.