ISMAILA MADIOR FALL SUR LE PARRAINAGE: » « maintenant, le candidat qui veut faire acte de candidature à la présidentielle doit au préalable montrer sa représentativité à travers le pays »

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil des ministres a examiné et adopté le projet de loi portant révision de la Constitution et le Projet de loi portant modification du Code électoral. Le parrainage est ainsi institué.

« Il s’agit simplement d’appliquer à la présidentielle, à tous les partis politiques ou toutes les coalitions de partis, ce qui se fait déjà pour les candidats indépendants », précise le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall.

Le Garde des Sceaux de détailler : « Cette exigence d’avoir un parrain ou d’avoir un parrainage ne s’applique pas aux candidats émanant des partis politiques. Dans certains pays, ils ont opté pour le parrainage par des élus. Le Sénégal a fait l’option du parrainage citoyen, le parrainage populaire. »

En termes plus clairs, énonce Ismaïla Madior Fall, « maintenant, le candidat qui veut faire acte de candidature à la présidentielle doit au préalable montrer sa représentativité à travers le pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.