C’est au tour de l’Union européenne de s’offusquer du scandale Facebook

Scandale Cambridge Analytica: l’UE somme Mark Zuckerberg de venir s’expliquer
C’est au tour de l’Union européenne de s’offusquer du scandale Facebook-
Cambridge Analytica et de l’utilisation de données de millions d’utilisateurs sans leur consentement. Le président du Parlement européen Antonio Tajani somme le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, de venir s’expliquer devant l’Assemblée.

Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

« Mark Zuckerberg doit nous assurer que les données personnelles ne sont pas exploitées pour manipuler la démocratie », écrit le président du Parlement européen sur son compte Twitter. Le patron de Facebook est invité à se justifier « devant les représentants de 500 millions d’Européens ».

Les autorités chargées de la protection des données dans l’Union se sont saisies de l’affaire mardi 20 mars. La Commission souhaite qu’une enquête soit ouverte.

« Quand Mark Zuckerberg va-t-il expliquer ce qui s’est passé avec nos données ? », s’interroge également l’eurodéputé Guy Verhofstadt. La fédération européenne d’associations de consommateurs encourage aussi les autorités européennes à mener des enquêtes et dénonce le « modèle commercial de surveillance constante des consommateurs ».

Dans un communiqué, Facebook se dit « scandalisé » par l’utilisation des données effectuées par Cambridge Analytica et affirme « comprendre la gravité du problème ».