Le nouveau Président de la cour des comptes s’attaque aux défis

La Cour des Comptes a un nouveau président. Le juge Mamadou Faye qui vient d’être porté à la tête de cette juridiction. Suite à son installation, ce matin, il a listé les défis qu’il compte relever. « Le nombre de rapports produits par la Cour des Comptes doit être augmenté; il faut qu’on améliore la qualité des rapports sans compter la production des rapports à bonne date, parce que ça ne sert à rien d’attendre des années pour produire des rapports », dit-il d’emblée.

« Nous ne sommes que 21 magistrats qui doivent juger des centaines de dossiers, qui doivent faire le rapport sur l’exécution, sur la loi des finances pour le contrôle du budget à travers la loi de règlement et la déclaration générale. Donc, il va falloir qu’on recrute des magistrats mais aussi des assistants de vérification », fait-il savoir.

Egalement, « il nous faut un siège fonctionnel. Nous sommes éclatés dans trois sites différents : à l’immeuble Fayçal où je me trouve, aux Almadies où se trouve le siège et au Point E », énumère le nouveau président Mamadou Faye. Qui lance un appel aux différents partenaires sociaux: « Il nous faut, dit-il, une collaboration avec les partenaires techniques, la presse ».

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.