Toutinfo Bréves

CEREMONIE DE DEDICACES DE LIVRE : Éloges pour Mankeur Ndiaye

L’ancien ministre des affaires étrangères, mankeur Ndiaye a procédé, hier, à la cérémonie de présentation et de dédicaces de son livre intitulé : «diplomatie 20 ans à la place». l’ouvrage parle de quelques expériences. Parce que, dit-il, en diplomatie on ne peut pas tout dire. «J’ai voulu à travers ce livre témoigner et mettre l’accent sur des choses qui m’ont paru important» a-t-il indiqué dans un premier temps.

L’auteur retrace dans son ouvrage les conditions dans lesquelles il a été formé avec des formateurs très enthousiastes mais également les insuffisances. Selon Mankeur Ndiaye qui insiste sur la question des langues dans son livre, il ne suffit pas pour un diplomate de faire deux heures de langues. Il propose ainsi une formation aux langues, d’autant, dit-il, il n’y a pas aujourd’hui un diplomate qui parle russe. Pour lui, il faut que les diplomates parlent les langues du conseil de sécurité. Sur un autre registre, il estime que les rapports entre le cabinet et le secrétariat général sont des rapports qui ne sont pas toujours faciles. Auparavant, l’ancien journaliste Magib Sène qui modérait cette rencontre a rendu un vibrant hommage à l’ancien ministre des Affaires étrangères. Pour lui, Mankeur Ndiaye est un serviteur intelligent, dévoué et loyal. «L’une des qualités de Mankeur Ndiaye est de conférer à l’éthique et la morale une certaine centralité. Son intelligence et sa subtilité ont fait de lui un grand commis de l’Etat pour ne pas dire un homme d’Etat. Il a fait et continue de faire honneur à son pays en le servant sans ménagement », témoigne l’ancien journaliste. Pr amadOu ly: «l’OuvragE cONStituE uNE vEritaBlE alchimiE» Lui emboitant le pas, le Professeur Amadou Ly a, quant à lui, parlé de l’ouvrage. De son avis, la qualité du livre montre à suffisance que le diplomate qui est passé au département des Lettres a une belle maîtrise de la langue française qui fait qu’il la manipule avec une dextérité que possèdent peu de gens. Poursuivant, le Pr Ly estime que le livre est passionnant pour trois bonnes raisons. «D’une part, il permet au profane de connaitre les arcanes de la diplomatie. Ensuite l’ouvrage et une sorte de compromis entre le roman, l’autobiographie et les mémoires, malgré l’extrême réalisme des faits rapportés et enfin la relative jeunesse de l’auteur», a-t-il indiqué. Il ajoute à cela l’aspect formel qui renforce le plaisir du lecteur. Pour le professionnel de la littérature, il n’est pas aisé de présenter une œuvre aussi forte, riche et belle comme l’est l’ouvrage de Mankeur Ndiaye. Pis, a-t-il estimé que la tâche serait plus ardue s’il s’agit de la présenter après une excellente couverture présentée avec élégance et pertinence. Pour lui, l’ouvrage se présente en 4 parties. «La première partie est le récit en 8 chapitres de la vie de l’auteur avec une anticipation sur son passage à l’Ecole nationale d’administration (Ena) et son enfance à Dagana. La deuxième partie de l’ouvrage est constituée d’un discours du conseil de sécurité sur la question de l’eau suivi de quelques succès de la diplomatie quand Mankeur Ndiaye était ministre des Affaires étrangères (Page 253 à 258). La troisième partie est constituée d’un album de photo où l’on trouve les photos de Mankeur Ndiaye dans les différentes étapes de sa carrière. Et enfin la quatrième et dernière partie des annexes est constituée de lettres diverses reçues des personnalités avec qui Mankeur Ndiaye a eu à travailler et qui témoignent de la grande sympathie de ses correspondants» a expliqué le professeur Ly pour qui l’ouvrage constitue à cet égard une véritable alchimie. Présent à cette rencontre, le chef du gouvernement, Mouhamed Boun Abdallah Dionne n’a pas aussi tari d’éloges à l’endroit de l’auteur de l’ouvrage qu’il dépeint comme un serviteur engagé pour le développement du Sénégal. «Sur les 20 ans à la place, je pense pouvoir valablement raconter les 8 ans. J’ai découvert un autre Mankeur sur les 12 ans que j’ignorais», a estimé le Premier ministre pour qui Mankeur Ndiaye a été un excellent ministre des Affaires étrangères du Sénégal par sa disponibilité. « Avant d’être plé- nipotentiaire, Mankeur Ndiaye est extraordinaire. Et, il l’est à plus d’un titre. Il est extraordinaire pour son engagement et son souhait d’être le fonctionnaire loyal à l’Etat», a conclu Mouhamed Boun Abdallah Dione. Il est à noter que la céré- monie de dédicaces du livre de l’ancien ministre des Affaires étrangères a été marquée entre autres par la présence de l’ancien Pm, Mimi Touré, Sidy Lamine Niass, Mansour Sy, Mansour Mbaye, Me EL hadj Diouf, du Président du Hcct, Ousmane Tanor Dieng, de Jean Paul Dias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.