Toutinfo Bréves

ASSASSINAT: Mamadou ndiaye poignardé à mort devant sa femme et sa fille

Mamadou ndiaye a été assassiné par des agresseurs sous les yeux de son épouse et de sa fille. sa famille réclame justice. raison pour laquelle ibrahima fofana, moussa sow, papengningue etibrahima diallo ont été attraits hier devant la chambre criminelle de dakar pour association de malfaiteurs, « vol en réunion commis la nuit avec port d’armes, assassinat et violences ayant entrainées la mort». L’affaire n’a pas été débattue au fond car les avocats de la défense ont soulevé des exceptions. délibéré au 20 mars prochain.

Les faits se sont déroulés le 20 août 2012. Vers les coups de 23 heures, Mamadou Ndiaye se promenait paisiblement aux abords de la foire accompagnée de sa femme et de sa fille. Il a été agressé par 4 personnes. Les trois ont encerclés la dame tandis que le quatrième a tenu en respect Mamadou Ndiaye avant de le poignarder. Les malfrats ont par la suite pris la poudre d’escampette. Les secouristes ont pu mettre la main sur l’un des agresseurs nommé Ibrahima Fofana qui a été appréhendé et conduit à la police des Parcelles Assainies par des sapeurs-pompiers car il a été sévèrement frappé par une foule en colère. Suite à cela, la brigade de la Foire a été informée de la présence d’un individu couvert de sang et grièvement blessé. Les pandores se sont transportés sur les lieux où ils ont découvert un corps sans vie couché sur le dos et baignant dans une mare de sang. Leurs investigations ont permis de savoir que la victime a été tuée par une bande d’agresseurs qui l’ont attaqué avec un couteau alors qu’il était en compagnie de sa femme et de sa fille. Poursuivant l’enquête, les gendarmes se sonttransportés à l’hô- pital Principal de Dakar où l’agresseur, Ibrahima Fofana a été interné.Ils se sont rendus compte que le mis en cause a est sorti de sa torpeur 3 jours après les faits. Ils ont pu en outre savoir que la bande à Ibrahima Fofana était composée de Moussa Sow, Pape Gningue et Ibrahima Diallo. Les aCCusés reConnaissent qu’iLs sont des voLeurs et des agresseurs Entendu à l’enquête préliminaire, Ibrahima Fofana a déclaré que le jour des faits lui et sa bande sont descendus de la passerelle du stade Léopold Sédar Senghor où ils avaient déjà agressé des individus à quatre reprises. Il a dit que c’est Moussa Sow qui lui a demandé d’attaquer la famille Ndiaye pour la dépouiller. «Nous avons barré la route en leur demandant de nous donner tout ce qu’ils avaient. Devant la résistance de Mamadou Ndiaye, je lui ai asséné un coup de couteau et sa femme s’est mise à crier». À l’en croire, c’est ainsi que des gens ont accouru. Moussa Sow s’est réfugié dans le lycée moderne de Dakar où il a été extirpé sous le camion où il était caché.Il a avoué qu’il s’agit d’une bande d’agresseurs. « Nous sommes des voleurs et des agresseurs. C’était la deuxième fois que je poignardais une personne car la première fois remontait à deux mois lors d’un combat de lutte », a-t-il révélé. Par la suite, Ibrahima Fofana nie avoir pris part au vol. Toutefois, le dossier n’a pas été débattu au fond car les avocats de la défense ont soulevé des exceptions. Délibéré au 20 mars prochain.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.