Toutinfo Bréves

BOCAR SIDIKH KANE DE M2P YEMALE «Aly Ngouille Ndiaye doit rendre sa démission»

Le dérapage verbal du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a été à l’origine des attaques les plus acerbes de l’opposition. Dans cette dynamique, l’estocade a été portée par le mouvement pour la prospérité du peuple M2P/Yémalé qui demande la démission du ministre Aly Ngouille Ndiaye.

Le bureau exécutif du mouvement pour la prospérité du peuple (M2P/Yémalé) dirigé par l’ancien maire de Guédiawaye, Bocar Sidikh Kane, s’est réuni ce, samedi, pour se prononcer sur la situation nationale entre autres points. Ainsi, la récente sortie du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye a occupé une place importante dans les discussions. Cependant, suite à ce dérapage verbal du ministre, les camarades de Bocar Sedikh Kane ont simplement clamé sa démission. «Le Bureau exécutif du M2P Yemalé fustige les déclarations du ministre de l’Intérieur, qui montre à suffisance son esprit partisan. Il s’est dès lors disqualifié pour organiser des élections justes, équitables et transparentes et doit en conséquence rendre sa démission», informe le communiqué du bureau exécutif de M2P Yémalé. Cette page tournée, l’ancien député de la ville de Guédiawaye et ses camarades sont revenus sur le processus électoral. Et, c’est pour prendre le contre-pied du ministre de l’Intérieur en plaidant pour la mise à disposition de toutes les cartes biométriques déjà éditées aux ayants droit.Ils ont également plaidé pour l’enrôlement de tous les citoyens qui souhaiteraient participer aux prochaines joutes électorales. En tout cas, en perspective de la prochaine présidentielle, les partisans de Bocar Sedikh Kane comptent veiller au bon déroulement du processus électoral. « Pour des élections justes et transparentes, le M2P Yémalé, en rapport avec d’autres forces politiques, s’opposera à toute tentative de fraude par une désorganisation volontaire du processus électoral en amont», prévient M2P/Yémalé, avant de dénoncer la tentative de musellement de certains adversaires politiques. «Le M2P Yémalé déplore et condamne toutes tentatives de liquidation d’adversaires politiques aux fins de passage en force au premier tour des élections pré- sidentielles de 2019», peut-on lire dans le communiqué. LANCEMENT DU PRoGRAMME éCoNoMIqUE DES FEMMES La campagne jugée «désastreuse» de la commercialisation de l’arachide n’a pas été passée sous silence par les partisans de Bocar Sidick Kane. Des manquements qui ont plongé les producteurs du bassin arachidier dans « la désolation etla précarité». M2P a également fait sienne la grève des acteurs de l’Education et de la Santé. Aussi, le bureau exécutif at-il invité le gouvernement à respecter ses engagements. D’autant que, ces secteurs, estiment les camarades de Bocar Sedikh Kane, ces secteurs priment sur le projet du Ter. Un projet qui, à les en croire, ruine nos finances publiques sans impact réel sur le vécu quotidien des masses laborieuses. Cependant, en cette période de révision exceptionnelle des listes électorales, les partisans de l’ancien maire de Guédiawaye comptent porter cette information aux fins d’une inscription massive de leurs militants et concitoyens en perspective des prochaines élections pré- sidentielles. A cet effet, le mouvement Yémalé s’est félicité de l’initiative des collèges de quartier en vue de la massification du parti. Dans cette dynamique, le M2P/Yémalé va initier une tournée nationale appelée « Opération Nemeeku ». Une opé- ration qui d’après le communiqué « sera suivi du lancement du programme économique des femmes du parti dont l’activité principale sera l’implantation des caisses d’épargne et de crédit Yemalé et le déroulement des formations y afférentes». M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.