Toutinfo Bréves

YOUSSOU NDOUR SUR SON ALLIANCE AVEC MACKY «Je suis déçu…»

A moins d’un an de la prochaine présidentielle, Youssou Ndour, allié parmi les plus fidèles alliés de Macky Sall, marque une pause et affiche sa déception par rapport à son compagnonnage avec le chef de l’Etat. Très amer, la star de la musique sénégalaise met le feu dans le Macky en décochant des flèches incendiaires contre l’entourage du Président Sall. Le leader du mouvement Fekke Ma Ci Bole a affiché ses états dans l’émission «Face to Face» animée par Aïssatou Diop Fall et qui sera diffusée ce dimanche sur la Tfm. Durant la même émission, Youssou Ndour a évoqué d’autres sujets comme l’affaire de la Caisse d’avance dans laquelle il a été nommément cité.

COMPAGNONNAGE AVEC MACkY SALL

Interpellé par l’animatrice Aissatou Diop Fall sur son compagnonnage avec le Président Macky Sall dont il fut le ministre de la Culture, Youssou Ndour a tenu des propos qui risquent de secouer la barque marron-beige. Se départant de sa diplomatie légendaire, le leader du Super Etoile a jeté un pavé dans la mare des apéristes en exprimant sa profonde désillusion. «Je suis déçu de mon compagnonnage (Ndlr : avec le Président Macky Sall) et j’en profite pour dire que je ne suis l’obligé de personne encore moins la marionnette de qui que ce soit. On essaye de m’imposer des limites, en délimitant des zones où je dois me produire, mais je ne vais pas l’admettre», peste le ministre conseiller du chef de l’Etat. Et d’ajouter furax : «Nous qui sommes avec le Président Macky Sall, rien ne nous appartient. Par contre, tout appartient à la population à qui nous devons du respect. Je suis très déçu, parce que nous devons avoir le même objectif et essayer de l’atteindre. Mais ce n’est pas le cas et je ne suis pas responsable de cela parce que je ne fais pas partie de l’Apr». S’il a adhéré dans le champ politique en 2011, c’est parce qu’il est sénégalais et que le pays avait besoin de lui. «J’ai dû mettre de côté ma crédibilité et ma vie pour m’engager en politique», soutient le chanteur.

CAiSSE D’AVANCE

Cité lors du procès de Khalifa Sall parmi les personnalités ayant bénéficié des fonds de la Caisse d’avance, Youssou Ndour passe aux aveux même s’il tente par ailleurs de se justifier. «Dans tous les pays du monde, l’Etat et les collectivités locales soutiennent les artistes», a martelé la star de la musique sénégalaise. Dans l’un des extraits de l’émission «Faceto-Face», animée par Aissatou Diop Fall, il soutient que c’est en 2011 que la Mairie de Dakar qui organisait une manifestation de trois jours pour les fêtes de fin d’année, l’a appuyé financièrement à travers la Caisse d’avance. «Mon nom a été cité dans le procès dit de la Caisse d’avance, cela se comprend parce que celui qui a maille à partir avec à la justice cherche toujours des arguments pour se tirer d’affaires», explique-t-il.

RAPPORT AVEC WALLY SECk

Ceux qui tentent de semer la zizanie entre le jeune Faramarène et le leader du Super Etoile peuvent désarmer. Youssou Ndour refuse d’alimenter une certaine rivalité avec le fils de Thione Seck. «Wally Seck est mon fils. A part son père, je fais partie de ses références si je ne le suis pas d’ailleurs», affirme le roi du Mbalakh.

FRANC-MAÇONNERIE

La maçonnerie est un monde totalement étranger à l’ancien ministre de la Culture. Il dit tout ignorer de cette organisation secrète en réponse à ceux qui le soupçonnent d’être franc-maçon. «Que Dieu m’en préserve! Je ne connais même pas la signification (de la franc-maçonnerie). Je le jure sur le fondateur du Mouridisme que je ne connais même pas comment ces gens s’organisent. Je suis Mouride et je crois en Dieu. Je crois également aux autres dignitaires religieux et à toutes les confréries musulmanes. D’ailleurs, j’apprends beaucoup d’eux», indique le patron de Feke Ma Ci Bole.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.