RECRUDESCENCE DES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Macky Sall engage la traque contre les chauffards

Le président de la république a décidé d’aller en croisade contre la recrudescence des accidents de la circulation. en conseil des ministres, hier, le chef de l’État a instruit le gouvernement, les services des transports routiers ainsi que les forces de défense et de sécurité à intensifier les actions préventives de contrôle des documents de transport, de l’état technique des véhicules de transports interurbains entre autres.

Les nombreux accidents de la circulation notés ces derniers temps sur nos routes préoccupent au plus haut point. En effet, cette question relative à la pré- vention et à la sécurité routière a été abordée en Conseil des ministres, hier, par le président de la République. Ainsi, face à la recrudescence de ces accidents qui ont enregistré des dizaines de morts ces derniers jours, le chef de l’Etat, après avoir déploré ces pertes en vies humaines ainsi que ces nombreux blessés, a instruit le Premier ministre «d’accentuer la mise en œuvre rigoureuse de toutes les mesures interministérielles arrêtées, visant à amé- liorer, significativement et durablement, la circulation et la sécurité routière», rapporte le communiqué du Conseil des ministres. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin dans cette croisade engagée contre ce regain d’accidents de la circulation, le président Macky Sall a également invité «le gouvernement, les services de transport routier, les forces de défense et de sécurité en particulier, à intensifier les actions préventives de contrôle des documents officiels de transport, de l’état technique des véhicules de transport interurbains, ainsi que des gros porteurs en circulation sur nos routes», préconise le chef de l’Etat. deUx Ans sUPPLémenTAIres PoUr Les AsP De ce tableau macabre constaté sur la sécurité routière, la satisfaction est venue du bilan positif des Agents de sécurité de proximité (Asp). A cet effet, le chef de l’Etat a félicité tous les Agents de sécurité de proximité, ainsi que leur encadrement administratif et technique, « pour la qualité reconnue du travail réalisé, partout au Sénégal, en relation directe avec les forces de sécurité, notamment la Police nationale et la Gendarmerie nationale». Mieux, le président Macky Sall a décidé «de proroger, à titre exceptionnel, et pour une durée de deux ans, à compter du 31 mars 2018, l’engagement civique des Assistants à la sécurité de proximité (Asp) de la promotion 2014–2018». ProCessUs éLeCTorAL Revenant sur le rapport du Cadre de concertation sur le processus électoral, voué aux gémonies par une partie de l’opposition significative, le pré- sident de la République n’a pas manqué de féliciter son ministre de l’Intérieur, non sans remercier toutes les parties qui s’étaient engagées à cette concertation. Aussi, le chef de l’Etat a-t-il salué «les conclusions des experts» qui, à l’en croire, rassurent sur la fiabilité de notre dispositif électoral confirmant ainsi la profonde maturité du modèle démocratique sénégalais. Poursuivant dans cette logique, le président de la République indique que pour une prise en charge hardie des conclusions dudit rapport, les dispositions juridiques appropriées, seront soumises très prochainement à l’examen du conseil des ministres et à l’Assemblée nationale. Par ailleurs, en prélude à la 13e édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar dont le lancement est prévu le 3 mai prochain, le chef de l’Etat qui tient à la réussite de cet évè- nement a instruit le Premier ministre «de réunir, dans les meilleurs délais, tous les acteurs institutionnels et professionnels concernés, en vue d’une validation consensuelle du programme de travail et du budget liés à l’évènement en veillant à la promotion du patrimoine culturel national ainsi qu’à la participation du grand public, des élèves et étudiants aux différentes manifestations», rapporte le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.