Crise au Crédit Mutuel du Sénégal !

Une atmosphère électrique règne au Crédit mutuel du Sénégal (Cms). La principale pomme de discorde est liée au non paiement des primes de productivité, mais aussi la gestion « approximative » de l’administrateur provisoire dont le mandat a été renouvelé une nième fois. En effet, depuis deux ans les employés courent derrière leurs primes de productivité, payables chaque année au mois de février. Depuis le départ de MohamedNdiaye de la tête de la boîte, le nouvel administrateur Alioune Ndiaye n’a pas payé les primes de productivité pour la simple et bonne raison, dit-il «qu’il n’y a pas eu de certification des comptes». Ainsi, après une réunion de conciliation tenue ce mardi avec les employeurs et le patronat pour trouver une solution, le directeur des ressources humaines a refusé de signer le procès verbal de non conciliation sous prétexte qu’il n’a pas l’aval de l’administrateur provisoire. Une autre réunion est pré- vue aujourd’hui devant le directeur du Travail. Lequel d’ailleurs a recommandé fortement le paiement des primes. Au sortir de cette rencontre, les syndicalistes du Crédit Mutuel du Sénégal vont déposer un préavis de grève avant d’engager le bras de fer contre l’administrateur provisoire dont la compétence est remise en cause. Au Cms, le moral est dans les bottes. Ils réclament la tête de Alioune Ndiaye et le paiement des primes de 2016 et 2017.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.