Toutinfo Bréves

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE LA GRANDE MOSQUEE DE MBOUR: Macky Sall décaisse 500 millions Fcfa

Dans le cadre du programme promoville, la ville de mbour va voir son réseau routier s’allonger de 16 kilomètres. ainsi en a décidé le président macky sall qui, par ailleurs, a donné des instructions fermes pour achever les travaux de la grande mosquée de mbour. a cet effet, il a promis de mettre sur la table une enveloppe de 500 millions fcfa.

Bonne nouvelle pour les populations de Mbour. Elles peuvent pousser un ouf de soulagement d’autant qu’une de leurs vieilles doléances (réalisation d’infrastructures routières) est sur le point d’être résolue. En effet, à l’issue de l’audience qu’il a accordée au président du Conseil départemental Saliou Samb la semaine dernière, le Président Macky Sall a décidé de faire béné- ficier à la commune de Mbour le programme Promoville. Ainsi, en plus du bitumage des 6 km de route qui était prévu, la capitale de la Petite Côte va bénéficier de 10 autres kilomètres. Ce qui fera 16 km de routes bitumées. Les travaux vont démarrer avant mimars, informe Saliou Samb. Déjà mardi dernier, l’entrepriseHenan Chine qui a gagné le marché et l’Ageroute ontfaitle déplacement dans la commune où elles ont procédé à une visite du terrain au cours de laquelle elles étaient accompagnés du maire Fallou Sylla et des autorités municipales. Grâce à cette promesse, l’édile de Mbour, qui s’est toujours désolé du retard accusé dans le bitumage des 6 km de route dans le cadre du programme Promoville, a finalement obtenu gain de cause. En outre, le chef de l’Etat s’est engagé à prendre en charge l’achèvement des travaux de la grande mosquée de Mbour. Le coût initial de cet édifice a été arrêté à la somme d’un milliard Fcfa. La fondation, à elle seule, a nécessité 150 millions Fcfa. Les fonds collectés par les différentes associations comme «La Solidarité Mbouroise» ont permis de faire la fondation et une partie de la dalle. Selon Macodou Niang, membre de la «Solidarité Mbouroise», la somme déclarée par les membres du comité technique est exorbitante. «Sur la somme d’un milliard arrêtée, il était prévu de réserver 125 millions Fcfa pour la fondation. Avec les 150 millions Fcfa que nous avons collectés, nous avons pu non seulement faire la fondation, mais aussi commencer la dalle. A mon avis donc, la somme d’un milliard Fcfa dépasse de loin le montant que l’Etat doit débloquer pour finir les travaux», affirme Macodou Niang.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.