MOBILISATION DE FONDS Seuls 800 millions de dollars Us manquent à l’appel

Le Partenariat mondial de l’éducation(Pme) s’était fixé un objectif de 3,1 milliards de dollars à mobiliser à l’occasion de cette conférence de financement. Mais en faisant un premier bilan, la Pca du Pme a annoncé une collecte de 2,3 milliards de dollars US. L’organisation devra ainsi courir derrière un gap de 800 millions de dollars US.

A la fin de la cérémonie de collecte des contributions hier, la Présidente du conseil d’administration du Pme, Julia Gillard a fait le point sur l’argent récolté dans la journée. Elle a ainsi annoncé que les pays donateurs se sont initialement engagés pour 2,3 milliards de contributions au Pme. Elle estime d’ailleurs qu’il y a eu augmentation substantielle du financement comparée au 1,33 milliard de dollars de contributions reçues au cours des trois dernières années. Par ailleurs, elle souligne que plusieurs pays donateurs ont indiqué leur intention de contribuer au fonds, au cours de la période de financement. En conférence de presse, Emmanuel Macron est revenu sur le gap à éponger en soutenant qu’il y a eu des engagements non encore confirmés qui ont été présentés. «Madame Julia Gillard a été prudente en ne les comptabilisant pas. Il y a des pays comme l’Allemagne, le Japon et les PaysBas qui pour des raisons parfois politiques internes ne sont pas encore rentrés dans le club», a-til expliqué en s’engageant avec Macky Sall de poursuivre leur plaidoyer pour achever l’objectif des 3 milliards de dollars à horizon de 2020. Il faut dire, par ailleurs, que la conférence de haut niveau sur le financement de l’éducation a été animée hier par 8 chefs d’Etat en exercice et plus de 60 ministres. Les Présidents Macky Sall (Sénégal), Emmanuel Macron (France), Idriss Deby Itno (Tchad), Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Roch Marc Kaboré (Burkina Faso), Mouhamadou Issoufou (Niger), FaustinArchange Touadéra (Centrafrique), Nana AkufoAddo (Ghana) ainsi que la viceprésidente de la Gambie et le Premier ministre de la Côte d’Ivoire, se sont succédé à la tribune pour faire état de leurs réalisations et des perspectives en vue dans leurs pays respectifs en ce qui concerne l’éducation. Au bout du compte, plus de 50 pays en développement ont annoncé qu’ils augmenteraient leurs dépenses publiques consacrées à l’éducation pour la période 2018-2020 pour atteindre un montant total de 110 milliards de dollars, comparé à 80 milliards de dollars entre 2015 et 2017. Le GPE encourage d’ailleurs les pays en développement à augmenter leurs dépenses en matière d’éducation pour atteindre 20% de leur budget total. Autre fait, les Emirats Arabes Unis ont rejoint le Pme lors de la cérémonie de la conférence devenant ainsi le premier bailleur arabe avec une contribution annoncée de 100 millions de dollars (plus de 50 milliards F Cfa). La Chine également a fait son entrée à la conférence de financement sur l’éducation, mais sans aucune contribution pour le moment.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.